7:39 - August 05, 2020
Code de l'info: 3473712
Téhéran(IQNA)-L’Arabie saoudite évaluera la saison exceptionnelle du Hajj de cette année, qui s’est déroulée dans un contexte de sécurité renforcée et de restrictions strictes liées aux coronavirus au cours des deux prochaines semaines.
Le Dr Hussein al-Sharif, sous-secrétaire du ministère du Hajj et de la Omra aux Affaires du Hajj a dit que le ministère compilera les leçons tirées des procédures sanitaires et de la logistique de l’organisation du pèlerinage du Hajj de cette année pendant la pandémie de COVID-19 et «commencera les préparatifs pour la prochaine saison de la Omra», selon le journal saoudien Okaz.
 
Fin février, l’Arabie saoudite a suspendu l’entrée des personnes cherchant à effectuer un pèlerinage de la Omra à La Mecque ou à visiter la mosquée du Prophète ﷺ à Médine, dans le cadre des mesures visant à contenir la propagation du COVID-19.
 
Le 4 mars, le Royaume a également suspendu la Omra pour ses citoyens et résidents.
 
La Omra est un pèlerinage à La Mecque. Cependant, contrairement au Hajj, il n’est pas obligatoire, peut être complété en quelques heures et peut être effectué toute l’année.
 
Succès du Hajj 2020
Les pèlerins du Hajj de cette année ont conclu tous les rituels dimanche.
 
Watch: Hajj pilgrims in Saudi Arabia perform the final “tawaf,” or circumambulation ritual – when Muslims walk around the Kaaba seven times – as the final day of this year’s Hajj nears completion under strict coronavirus precautionary measures.https://t.co/PgiH6QlzuE pic.twitter.com/PfGyWq0F9e
 
— Al Arabiya English (@AlArabiya_Eng) August 2, 2020
 
Le président général des affaires des deux saintes mosquées, Cheikh Abdulrahman bin Abdulaziz al-Sudais, a annoncé dimanche le succès de la saison du Hajj de cette année et les autorités prévoient de sauvegarder les pèlerins et d’assurer le respect des précautions sanitaires strictes requises par la pandémie de coronavirus, selon l’État agence de presse SPA.
 
Le ministère de la Santé du Royaume a annoncé qu’aucun pèlerin n’avait été testé positif au coronavirus et les forces de sécurité ont confirmé que personne n’avait pu entrer dans les lieux saints de La Mecque et de Médine sans permis officiel pendant la période du Hajj.
 
Les autorités saoudiennes n’ont autorisé que 10 000 résidents du Royaume de différentes nationalités à effectuer le Hajj cette année en raison de la pandémie COVID-19.
 
Le Hajj est l’un des cinq piliers de l’islam et un incontournable pour les musulmans valides au moins une fois dans leur vie. Environ 2,5 millions de pèlerins visitent généralement les sites les plus sacrés de l’Islam à La Mecque et à Médine pour le Hajj d’une semaine.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: