10:02 - August 30, 2020
Code de l'info: 3473950
Téhéran(IQNA)-Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a prononcé ce samedi 29 aout, un discours à l’occasion de la dixième nuit du deuil d’Achoura ou martyre de l’Imam Hussein, petit fils du prophète Mohammad (S), de ses fils, proches et de ses compagnons, massacrés par l’armée des Omeyades, en l’an 61 de l’Hégire .
Sayed Nasrallah a révélé que « depuis l’an 2000 et jusqu’à nos jours, les USA cherchent, via une partie tierce, à ce que le Hezbollah ouvre une ligne avec les Américains. Ils nous disent qu’ils veulent la sécurité d’Israël en échange de nous accorder tout ce que nous désirons.
 
Ils nous ont proposé argent, pouvoir et développement du système politique en notre faveur en échange de l’abandon de notre cause (Résistance). Une proposition fermement rejetée de notre part ».
 
« Il n’y a pas de place à la neutralité quand il s’agit d’une confrontation entre le bien et le mal. Dans le passé, les prophètes n’adoptaient pas la neutralité dans la guerre entre le bien et le mal. Il est de ton devoir religieux, logique et moral de défendre la vérité et de combattre le mal », a également lancé le numéro un du Hezbollah en réponse à l’appel de la neutralité du Liban lancé par le patriarche maronite, Béchara Rai.
 
Le secrétaire général a en outre fait état d’une guerre médiatique sans précédant contre le Hezbollah.
 
« Les rumeurs et les mensonges qui se sont produits dans l’histoire se produisent aujourd’hui de façon sans précédant. Des ambassades étrangères et du Golfe paient des dizaines de millions de dollars aux médias pour cibler le Hezbollah en publiant des mensonges et des rumeurs sur le mouvement de la résistance.
 
Au cours de la période passée, ils ont suspendu l’octroi d’argent à de nombreux sites médiatiques parce qu’ils ont échoué à semer la zizanie parmi l’environnement de la résistance, mais aujourd’hui ils ont repris le paiement de cet argent parce qu’il s’agit d’une nouvelle bataille.
 
Des centaines de chaines satellitaires, des quotidiens, des magazines, des armées électroniques sur les réseaux sont mobilisés contre le Hezbollah et l’axe de la Résistance.
 
Ils ont échoué dans leur guerre militaire à notre encontre…Les pressions à lesquelles nous faisons face sont les plus dangereuses depuis 50 ans. Une cellule noire dirige cette guerre médiatique.
 
Notre devoir consiste à les affronter. Le développement de nos capacités médiatiques et de notre présence sur les réseaux sociaux requiert une importance dans cette guerre douce. La préservation de notre crédibilité, engagement et fidélité avortera leurs plans mensongers.
 
Le boycott passif de leurs articles et interviews, fourrés de mensonges et de tromperies – à l’exception des spécialistes-est l’un des moyens de leur confrontation. Pourquoi suivons-nous un média basé sur le mensonge et l’hypocrisie ?.
 
Notre politique de ne pas répondre à certains articles, mensonges et allégations et de les négliger aide à faire face à leurs pressions.
 
Une position de la part d’une mère d’un martyr fait voler en éclat l’impact des centaines de milliers de dollars qu’ils ont dépensé sur leurs chaines et réseaux sociaux.
 
Ils exercent des pressions pour que nous nous résignions. Ils veulent que nous abandonnons notre Hussein, c’est-à-dire la bannière de la défense des opprimés. Nous sommes fiers que nous appartenons et suivons l’école de Kerbala, de l’Imam Hussein, de notre dame Zeinab, et de ses compagnons ».
 
Et de conclure : « Aujourd’hui, je leur dis, au nom de vous tous, que la politique de la carotte et du bâton et des assassinats n’aboutira pas et ne nous fera pas peur. Vos rumeurs et guerres psychologiques n’affecteront pas notre volonté.
 
Tout ce que vous entendez dans les médias sur l’intimidation au sujet de la normalisation, et de l’arrivée des navires, des porte-avions américains et des armées étrangers et du Golfe feront pas bouger un cheveu de nos combattants. Nous avons résisté avec force contre vos plans 70 ans. Nous sommes plein d’espoir et de confiance en Dieu qui nous a accordé Sa victoire ».
Al Manar
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: