12:09 - September 12, 2020
Code de l'info: 3474097
Téhéran(IQNA)- Selon l'Agence iranienne de presse coranique (IQNA), l'écrivain égyptien et secrétaire général adjoint de l'Association islamique de recherche du Caire, Elham Shaheen, dans une note sur les récentes manifestations de l’islamophobie en Occident, et l'autodafé d'une copie du Saint Coran en Suède, a présenté quelques moyens de réponse aux insultes aux valeurs islamiques.

Elham Shaheen, dans une note au site d'information Sadi al-Balad, a expliqué les dimensions de la republication des caricatures du prophète de l'islam (as) et des invitations à brûler le Saint Coran.
« Les musulmans, par respect pour les sentiments religieux des adeptes des autres religions, n'ont jamais brûlé une seule page des livres saints bien qu'ils soient sûrs que ces livres ont été déformés. Les musulmans estiment que ces écritures, même si elles ne contiennent qu'un seul verset authentique, doivent être considérées comme sacrées. Aucun musulman n'a insulté un des prophètes par respect pour les autres religions, car les musulmans croient à tous les prophètes. Brûler le Coran suscite la colère des musulmans et est une incitation à la haine religieuse et à la violence d’individus, de groupes et de gouvernements malfaisants. Méfiez-vous de la malédiction et de la vengeance de Dieu, car le livre de Dieu a un protecteur. L’évangile est une invitation à la tolérance envers ceux qui vous insultent et à la gentillesse envers les ennemis. Dans l'Évangile de Matthieu, nous lisons : « Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour eux. En tant que musulmans, nous n’avons pas le droit d’insulter une religion ou un livre sacré, ni le prophète de quelque nation que ce soit, c'est un des piliers de notre foi car les musulmans croient aux livres et aux prophètes précédents. Mais dans des pays qui revendiquent la liberté et la protection des minorités, de telles actions et invitations montrent que leurs paroles et leurs libertés sont mensongères. Nous devons chercher une réponse appropriée à de tels événements, et suivre l'approche islamique correcte que nous enseigne le Saint Coran. Nous ne pouvons pas brûler leurs livres ou les insulter, mais nous pouvons attaquer les sites qui encouragent ces actes sur Internet. Les musulmans peuvent également organiser des marches pacifiques et tenir des pancartes où sont écrites les prières de notre Saint Prophète (as) pour les polythéistes, ou en publiant ces prières sur les réseaux sociaux. Nous devons également les avertir du danger de la colère et de la malédiction de Dieu sur ceux qui insultent son noble livre, qui peut prendre la forme de catastrophes naturelles venant de la terre ou du ciel. Même si Dieu leur donne un répit pendant un certain temps, Il ne les oublie pas », a-t-il dit.
3922090

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: