10:02 - September 23, 2020
Code de l'info: 3474231
Téhéran(IQNA)-« La résistance palestinienne revendique son droit légitime d'établir un État palestinien indépendant avec Jérusalem comme capitale. Ces idéaux ne seront pas détruits par le compromis des mercenaires des États-Unis qui veulent ouvrir la voie à Israël dans la région, après l'échec de leurs mercenaires », a déclaré un militant bahreïni.

Dans un entretien avec l'Agence iranienne de presse coranique (IQNA), Ali Al-Faiz, président de l'Association des militants politiques bahreïnis basée à Londres, a évoqué les derniers développements dans le monde islamique, la normalisation des relations entre les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le régime sioniste, et l'intervention directe de Donald Trump.

Au début de son discours, il a évoqué une importante recommandation du guide suprême de la révolution, l'Ayatollah Khamenei, sur l'interdiction répétée de l'utilisation de l’expression « Moyen-Orient » et a déclaré :La normalisation secrète entre certains régimes arabes de la région et l'ennemi sioniste, existe depuis la mise en place de ces régimes mercenaires au service du front de l’arrogance. Les relations entre ces régimes arabes de la région et le régime sioniste datent de l’apparition de ces régimes que l’arrogance soutient.

Donald Trump est à l’approche des élections et veut prendre le pouvoir. Il cherche donc des réalisations et veut influencer les électeurs. D'un autre côté, Benjamin Netanyahu a des problèmes avec les partis au pouvoir et ses alliés, et est soupçonné de corruption, il cherche donc aussi à réaliser quelque chose en normalisant ses relations avec les Arabes.

Le roi Salman d'Arabie saoudite ne veut pas d’une normalisation officielle pour le moment, mais son fils, le prince héritier Mohammed ben Salmane, la souhaite et cherche le soutien américain pour succéder au trône, il a donc poussé le Bahreïn dont le régime fait face à une crise financière et souffre de problèmes économiques, et qui n'a pas trouvé d'autre soutien que le régime sioniste, à accepter de normaliser ses relations avec Israël.

La normalisation profitera principalement aux intérêts économiques, politiques, culturels, militaires et sionistes, et conduira à une plus grande instabilité dans la région. Bahreïn deviendra dans l'avenir un foyer de tensions et d'instabilité.

Depuis qu'Al Khalifa est séparé de son peuple, il a perdu toute légitimité juridique et cherche à gagner une légitimité à l'extérieur, en normalisant ses relations avec l'ennemi sioniste. Le régime sioniste veut avoir des relations normales avec les régimes régionaux pour devenir le maître de la région et prendre la tête du front contre l’Iran, mais les peuples libres du monde doivent savoir que les Etats-Unis et les sionistes échoueront ainsi que les régimes mercenaires qui n'ont aucune légitimité, face à la stabilité de l'Iran et au front de résistance dirigé par l'imam Khamenei.

امت اسلام اراده استکبار و عمال سازشگر آن را در هم می‌شکند

La question palestinienne est une priorité dans la conscience de l’Ummah et du monde arabe, et de tous les gens soucieux du respect des droits humains. Ces régimes mercenaires ne représentent pas leurs nations et leurs nations ne se laisseront pas humilier. La décision des Émirats de normaliser leurs relations avec le régime sioniste, est une trahison du monde de l’islam, du monde arabe, des pays de la région et de la question palestinienne.

Les Emirats, en tant que partie de l’ummah islamique, veulent rejoindre les ennemis de cette nation unie qui ont explicitement souligné ces derniers jours, qu'ils voulaient renforcer l'axe contre l'Iran et affaiblir le front de résistance. Nous espérons que le peuple émirati prendra au sérieux les paroles de l'imam Khamenei et ramènera ses responsables sur la bonne voie, pour affronter les ennemis et le régime sioniste.

Les Américains parlent du Soudan, de l'Arabie saoudite, du Koweït et d'Oman dans les médias, certains de ces régimes sont prêts à normaliser leurs relations mais ont cessé de l'annoncer pour des raisons politiques. Notre demande dans la situation actuelle, est que ces pays ne commettent pas l'erreur des dirigeants des Émirats arabes unis et de Bahreïn.

Comment les États-Unis et le régime sioniste qui ne sont pas capables de se protéger, pourraient-ils nous soutenir ? La récente réunion des dirigeants palestiniens a été une étape très importante dans la lutte contre le processus de compromis arabe. L’unité nationale de la Palestine et l’unité des dirigeants palestiniens et de la résistance palestinienne accroissent leur pouvoir d’affronter Israël dans les médias et sur les plans culturels, politiques et économiques ».
3924168

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: