9:17 - November 02, 2020
Code de l'info: 3474638
Téhéran(IQNA)-L'ayatollah Abbasali Soleimani, membre du Conseil suprême du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques a recensé les capacités géographiques, démographiques et naturelles des États musulmans, soulignant que toutes les capacités doivent servir l'objectif final de la "culture islamique.

Un haut dignitaire religieux iranien dans une interview réalisée en marge de la 34ème Conférence de l'Unité Islamique qui s'est tenue pratiquement en raison des nouvelles circonstances de coronavirus sur le thème de l'événement "La coopération islamique face aux calamités et aux catastrophes" soulignant le rôle des universitaires musulmans pour atteindre la solidarité en utilisant les hautes capacités dans le monde de l'Islam, a rapporté l'agence (APT).

Le religieux a été interrogé sur le rôle des érudits et des élites face aux calamités et aux désastres et a noté la nécessité d'une solidarité entre les érudits de différentes confessions pour régler les catastrophes et les désastres en disant : "Certains dirigeants trouvent la survie dans le désaccord et attisent le feu des divisions avec certains érudits qui les soutiennent sur ce point".

Un universitaire iranien a regretté que les puissances arrogantes soient tentées de piller les ressources du monde de l'Islam et considèrent certains dirigeants musulmans comme des vaches laitières.

Membre du Conseil suprême au Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques, il a salué la confiance de la communauté musulmane dans la confrontation avec l'Occident.

Il a appelé les États musulmans à s'unir au sein d'un organe unifié, à lancer une unité scientifique et à instaurer un nouvel ordre mondial islamique.

taghribnews

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: