11:19 - November 09, 2020
Code de l'info: 3474718
Téhéran(IQNA)-Dans l'ex-Union soviétique, les musulmans avaient un grand intérêt pour la publication du Saint Coran et des livres islamiques.

L'idéologie communiste au pouvoir, qui revendiquait l'égalité et une répartition équitable des richesses pour tous, a rejeté la religion de la société et mis les chrétiens et les musulmans dans une situation difficile, les empêchant de respecter leurs croyances et cherchant à remplacer les croyances religieuses par des principes matérialistes.

Bien que le nombre des musulmans dépassait les 70 millions avant l'effondrement de l'Union soviétique, le régime communiste au pouvoir n’autorisait que de façon limitée, les publications du Coran et des livres religieux, alors que les musulmans d'Asie centrale, du Caucase, du Tatarstan et de la péninsule de Crimée avaient un grand amour et un grand intérêt pour ce livre sacré.

Des dizaines de maison d’impression à l'époque soviétique, dans diverses villes, ont fermé. Ces imprimeries avaient publié des milliers d'exemplaires du Coran en arabe et entre 1917 et 1956, les communistes n'ont autorisé l'impression d'aucun exemplaire complet du Saint Coran.

Le Centre religieux des musulmans de l'ex-Union soviétique au milieu du XXe siècle, a tenté de publier des parties du Saint Coran (la sourate Hamd, le début de la sourate Al-Baqarah et un quart de la sourate Al-Yasin) à 50000 exemplaires, mais en 1927, n'a réussi à imprimer que 15000 exemplaires de ces parties du Coran.

En 1954, à la demande du Centre religieux d'Asie centrale au Kazakhstan, les musulmans ont été officiellement autorisés à imprimer le Saint Coran en arabe, et en 1956, les musulmans soviétiques ont pu traduire 3000 exemplaires de l'ensemble du Saint Coran en arabe, pour la première fois, à Tachkent en Ouzbékistan, avec la date « Muharram 1375 » imprimée sur ce Coran.

Le Coran a été publié d’après une ancienne version tatare, et 4000 exemplaires ont été envoyés à l'étranger comme cadeaux, pour défendre la liberté religieuse dans l'ex-Union soviétique. En 1960, le Saint Coran a été publié intégralement en arabe, à Tachkent.

De 1984 jusqu'à l'effondrement de l'ex-Union soviétique, ce Coran a été publié 22 fois en nombre limité à Moscou, Leningrad, Kazan, Oufa, Almaty, Douchanbé, Maïkop et Kaliningrad. Cependant, ce nombre d'exemplaires n'était pas suffisant pour tous les musulmans et il y avait une grande pénurie de Corans à cette époque.


3932294

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: