11:04 - November 14, 2020
Code de l'info: 3474771
Téhéran(IQNA)-Sur les réseaux sociaux, la députée des Yvelines Aurore Bergé a déclaré vouloir interdire la vente de robes longues et de hijabs pour petites filles.

Sur son compte Twitter, Aurore Bergé a ainsi déclaré :

« Ces boutiques ne devraient pas exister parce que nos filles ne devraient pas être voilées ! L’émancipation des enfants, l’apprentissage de leur liberté, de l’intégrité de leurs corps ne passent pas par le voilement des fillettes. »

Ces boutiques ne devraient pas exister parce que nos filles ne devraient pas être voilées !
L’émancipation des enfants, l’apprentissage de leur liberté, de l’intégrité de leurs corps ne passent pas par le voilement des fillettes.

Avec @moreaujb23, nous proposerons de l’interdire pic.twitter.com/0IiQTQGVBx

— Aurore Bergé (@auroreberge) November 12, 2020

Ainsi, Aurore Bergé, accompagnée de Jean-Baptiste Moreau, député de la Creuse, souhaitent proposer l’interdiction de la vente de robes longues et de hijabs pour petites filles.

Sur les réseaux sociaux, les réactions des internautes ne se sont pas fait attendre, suite au tweet d’Aurore Bergé. Ainsi, on a pu lire :

» Et on s’en moque toujours, parce que c’est une théorie du complot. Étrangement, quand c’est les Catholiques qui le pratiquent, le traditionalisme dérange beaucoup moins… »

Un autre internaute a répliqué :

» Sujet complexe car « j’interdis au nom de la liberté ». »

Un autre a répondu au tweet d’Aurore Bergé en disant :

» Il y a pas plus important quand on est député que de s’occuper de ce qu’on peut trouver dans les rayons vêtements ? »

alnas

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: