9:06 - January 30, 2021
Code de l'info: 3475587
Téhéran(IQNA)-Le ministre palestinien des affaires religieuses par intérim a condamné la démolition par Israël d’une mosquée mercredi en Cisjordanie occupée.
« C’est un crime et une attaque flagrante contre les sentiments des musulmans », a déclaré Hussam Abu al-Rub dans un communiqué, selon l’agence de presse officielle Wafa.
 
Al-Rub a également appelé le monde arabe et islamique à intervenir pour arrêter les attaques israéliennes.
 
À l’aide de bulldozers, les forces israéliennes ont rasé la mosquée, qui était en construction dans la ville d’Oum Qusah au sud d’Hébron, et plusieurs structures en Cisjordanie.
 
Les forces israéliennes ont également détruit au bulldozer une structure d’élevage à Khamis al-Jahalin, à l’est de Jérusalem, a déclaré un témoin oculaire. Deux autres installations d’élevage ont également été démolies dans la communauté de Bir al-Maskoub à Jérusalem-Est.
 
Les Palestiniens disent que toutes les structures démolies étaient situées dans la zone C.
 
En vertu des accords d’Oslo de 1995 entre Israël et l’Autorité palestinienne, la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, a été divisée en trois parties – les zones A, B et C.
 
Israël empêche les Palestiniens d’exécuter des projets de construction dans des parties de la Cisjordanie désignées comme zone C en vertu de l’accord, qui relève du contrôle administratif et sécuritaire d’Israël.
 
La zone C abrite actuellement 300 000 Palestiniens, dont la grande majorité sont des Bédouins et des communautés d’éleveurs qui vivent principalement dans des tentes, des caravanes et des grottes.
 
Le droit international considère à la fois la Cisjordanie et Jérusalem-Est comme des territoires occupés et considère que toute activité juive de construction de colonies y est illégale.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: