8:52 - March 27, 2021
Code de l'info: 3476153
Téhéran(IQNA)-La nouvelle de la visite du Premier ministre indien au Bangladesh, à l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance du pays, a provoqué de nombreuses protestations à cause de sa politique envers les musulmans de l'Inde.

Le voyage de deux jours de Modi au Bangladesh a commencé le 26 mars 2021, et il visitera deux temples au cours de son voyage.

Depuis la semaine dernière, il y a eu plusieurs manifestations au Bangladesh, contre la visite de Narendra Modi, de nombreux Bangladais l'accusant de créer des tensions religieuses et de persécuter les musulmans de l’Inde, a rapporté Al Jazeera.

Jeudi, la police de Dacca a tiré des balles en plastique et des gaz lacrymogènes sur des centaines de manifestants protestant contre la visite du dirigeant nationaliste hindou et critiquant le gouvernement bangladais pour l'avoir invité.

Maulana Mamulun Haq, chef d'un groupe islamique, a déclaré à Al Jazeera que le gouvernement Modi avait adopté plusieurs lois qui faisaient des musulmans des citoyens de second ordre. « Nous ne voulons pas de lui au Bangladesh. Une personne comme lui n'a pas le droit d'assister au 50ème anniversaire de l'indépendance », a-t-il dit.

L'Inde a aidé le Bangladesh à obtenir son indépendance après une guerre sanglante de neuf mois en 1971, avec le Pakistan, et depuis, l’Inde et le Bangladesh entretiennent des relations étroites.

3961234

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: