10:34 - March 30, 2021
Code de l'info: 3476187
Téhéran(IQNA)-La croyance en la réapparition du douzième Imam dans la dénomination chiite a toujours été soulignée et elle a conduit à un devoir qui est connu comme le devoir d'Attente.

 « L’Attente de Faraj (la Grande Solution) » [mot arabe : Faraj, signifie la réapparition du douzième Imam et don la Grande Solution à tous les problèmes de l’humanité] s'est toujours avérée être un facteur influent pour créer du mouvement et du dynamisme dans la communauté chiite afin qu'elle n'ait aucune peur et préoccupations face à divers problèmes et obstacles et pour qu'elle prépare le terrain pour le mouvement de l’Imam du Temps (Que Dieu hâte sa réapparition). Du point de vue de l’honorable Ayatollah Khamenei, l'Attente de la Grande Solution a un statut particulier. Il estime que l'établissement du gouvernement Mahdavi et la réalisation de la Grande Solution finale qui est une justice complète est tout à fait compatible avec le mouvement naturel du monde vers la réforme et la félicité.

Le site KHAMENEI.IR a analysé le concept d'Attente dans l’optique du Guide suprême de la Révolution islamique et ses relations avec la construction de la nouvelle civilisation islamique.


Que signifie la locution « intizar-e Faraj » ?

Intizar (en arabe) signifie attendre un fait véridique [1] et Faraj (en arabe) signifie une Grande Solution, une ouverture face aux difficultés [2]. En d’autres termes, ce que nous prévoyons dans « Intizar-e Faraj » est une solution offerte par le représentant de Dieu.

Les activités de divers savants chiites, en particulier celles de l’Imam Khomeiny, ont conduit à l'émergence d'une vision active et constructive du concept d'Attente. L'Attente est donc une lumière d'espoir. Rester inactif et espérer seulement un avenir meilleur est une Attente dénuée de sens. La Grande Solution finale qui se réalise avec la réapparition de l’Imam du Temps est l'une des manifestations parfaites du « Faraj ».

Le sens de la Grande Solution à nos problèmes

Au cours de l'analyse d'une narration, l'Ayatollah Khamenei a déclaré : « L’Attente de la Grande Solution est un acte d'adoration. » Cette Attente ne signifie pas seulement la réapparition de l’Imam du Temps. La question importante est la « solution ». Lorsque vous attendez une solution - en d'autres termes, si vous avez un problème grave et attendez qu'il soit résolu - qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie que vous ne devriez jamais devenir désespéré dans aucune situation ». [3] Le Guide suprême a mentionné dans ses discours certaines caractéristiques de la Grande Solution :

1. La Grande Solution est pour l'humanité tout entière

Dans l'Attente de la Grande Solution, manifestée par la réapparition de l’Imam du Temps (Que Dieu hâte sa sainte réapparition), la question n'est pas seulement celle de la solution pour un certain individu ou pour les chiites en général. L'intention est plutôt d'offrir une solution pour l'humanité tout entière [4].

2. Préparer le terrain pour la réapparition de l’Imam du Temps

Cette question a toujours été soulignée par l’Ayatollah Khamenei. À son avis, les grands efforts sur la voie de la réapparition [5], tous les actes des fonctionnaires pour établir la justice, l'islam et les règles islamiques dans la République islamique [6], les progrès dans l'acquisition des connaissances, les réformes de la société, l'altruisme et le martyre [7], la formation du gouvernement islamique grâce à la Révolution islamique d'Iran et la poursuite de la révolution islamique [8] entraîneront un raccourcissement du temps de réapparition. On pourrait même avancer que si de telles choses sont absentes, il sera impossible à l’Imam du Temps (que Dieu hâte sa sainte apparition) de réapparaître [9].

3. Le début du mouvement de l’humanité vers la perfection pendant le Faraj (après la réapparition)

La perfection de l’humanité dans le monde commence après la réapparition. Dans les déclarations de l’Ayatollah Khamenei, le mouvement de l’humanité avant la réapparition est assimilé à des virages et des rebondissements dans les montagnes et les marais et le mouvement de l’humanité après la réapparition a été assimilé à la conduite sur une autoroute. En d'autres termes, la vie principale et véridique de l'humanité sera réalisée après la réapparition [10]. Bien sûr, la perfection de l’humanité après la réapparition n’aura pas lieu tout de suite, elle s’opérera plutôt progressivement et en passant par certaines phases [11].

Les exigences de la Grande Solution

L'une des exigences les plus nécessaires pour la Grande Solution est la question de l'espoir [12]. L'espoir est l'un des termes les plus répétés par l’Ayatollah Khamenei en relation avec la question de la réapparition et de l'Attente et il semble être l'exigence la plus importante pour l'Attente de la Grande Solution. Ces exigences dans un ordre logique sont les suivantes :

1. Ne pas être satisfait de la situation existante

Attendre un incident exige que celui qui attend croit que l'incident ne s'est pas encore produit complètement. Par conséquent, il n'est pas satisfait de la situation existante. Dans le temps présent, la situation existante signifie oppression et cruauté dans le monde, qui seront résolues avec la réapparition de l’Imam du Temps et l'établissement d'une justice complète [13].

2. Confiance sur la réalisation de la Grande Solution et la disparition de l'oppression

Une autre condition de l’Attente est la confiance chez celui qui attend du fait que la promesse d’Attente se réalisera sûrement. La promesse de l’Attente est avant tout l'établissement de la justice par l’Imam du Temps [14]. L'Attente de la Grande Solution nécessite la destructibilité de l'ordre oppressif actuel dans le monde et cela engendre l'espoir de combattre parmi les nations [15].

3. Espoir et mouvement

L’Ayatollah Khamenei pense qu’une nation qui n’espère pas remporter la victoire ne parviendra pas à lutter contre l’oppression. Par conséquent, avoir de l'espoir quant à la Grande Solution amènera les nations à se battre contre leurs ennemis et cela conduira à leur dynamisme et leur enthousiasme [16].

4. Acquisition de puissance

Selon les enseignements coraniques [17], administrer la justice dans le monde requiert du pouvoir. Les oppresseurs mondiaux n'arrêtent pas, par de simples conseils, d'opprimer les autres, de montrer un comportement oppressif et d'exploiter les autres [18].

L'objectivité de l'Attente dans l'école de pensée chiite

Le fait que contrairement aux autres dénominations islamiques, dans la dénomination chiite, Mahdi est une vraie personne avec une véritable identité et qui repose sur des preuves solides - il est né et est maintenant témoin de nos actions - a fait que l’espoir de la réapparition de Mahdi ne soit pas une affaire ambiguë et que les chiites ne soient pas noyés dans des illusions et des imaginations abstraites sur le Mahdi promis.

La signification civilisationnelle de l'Attente de la Grande Solution

L'Attente de la Grande Solution a des fonctions importantes dans la construction d'une civilisation islamique et l'Ayatollah Khamenei en a soulignées quelques-unes dans ses déclarations :

1. Donner aux peuples le pouvoir d'agir

La croyance que le monde n'est pas censé rester ainsi avec ses structures et systèmes arrogants actuels, fait générer de l'espoir parmi les nations défavorisées et opprimées, de se libérer de l'oppression. Cet espoir se manifeste dans divers aspects de sa vie individuelle et sociale. Par conséquent, l'Attente de la Grande Solution est une solution et une ouverture en soi [19].

Lorsqu'ils voient l'oppression et la cruauté dans le monde, les nations et en particulier les jeunes peuvent devenir déçus et désespérés. Cependant, la croyance en l'avenir et en une justice globale dans le monde, empêcheront les nations de perdre leur espoir et de tomber dans le nihilisme [20].

2. Résistance et combat face à l'oppression et à l'arrogance

Les arguments sur l’espoir mentionnés dans les déclarations de Son Eminence sont étroitement liés aux combats et à la résistance, car l’espoir des nations pour l’avenir leur donne une identité et les incite à lutter et à s’efforcer sans relâche sur la voie de la vérité, de la justice et des réformes dans la société. Grâce à un tel combat, les problèmes des nations opprimées seront résolus dans une large mesure [21].

Les responsabilités d'une société en Attente

1. Essayer d'établir la gouvernance de l'islam

La véritable Attente nécessite de préparer le terrain pour la réapparition. Préparer le terrain pour la réapparition signifie agir selon les règles islamiques et cela n'est possible qu'avec la gouvernance de l'Islam et du Saint Coran. Dans une société en Attente, les règles et les règlements de la société devraient se rapprocher de l'islam, au quotidien, en termes de forme et de contenu [22].

2. Accepter et administrer la justice

Puisque l’Imam du temps est la manifestation de la justice de Dieu et que l'Attente exige que celui qui attend se rapproche de ce que l’Imam du Temps attend de lui, il est obligé d'accepter d'abord la justice et la vérité et s’efforcer d'autre part d'administrer la justice dans la société, car la justice est le plus important fondement dans la construction d’une société [23].

3. Se préparer matériellement et spirituellement et éliminer les carences sociales

Être préparé est l'une des conditions de l'Attente. Des exemples de préparation sont les suivants : 1. Préparation intellectuelle et compréhension par les gens du concept de justice [24] 2. Préparation spirituelle, religieuse et morale et avoir un lien affectif avec l’Imam du Temps qui nécessite une auto-édification 3. Avoir un lien religieux et affectif avec les croyants 4. Être prêt à combattre et à affronter les oppresseurs 5. Avoir de la force physique 6. Renforcer sa détermination et sa volonté 7. Essayer d'être perspicace 8. Accroître ses connaissances générales 9. Apporter des réformes publiques 10. Etablir le bien-être social 11. Assurer la sécurité publique et s’efforcer d’éliminer toutes les lacunes et carences existantes de la société [25].

4. Faire preuve de fermeté et de résistance

Compte tenu de l'existence d'épreuves et de défis avant la réapparition de l’Imam du Temps, comme cela a été spécifié par différents récits et narrations, faire preuve de résistance et de constance lors de diverses épreuves et dans de diverses arènes est une autre responsabilité de ceux qui sont en attente [26]. En d'autres termes, il faut toujours s'engager dans le combat et la résistance. Il existe différents niveaux de : dans de plus petites proportions, combattre contre les taghuts externes [manifestations du Mensonge et du Mal] et dans des proportions plus importantes, combattre contre les incroyants et les ennemis de l’islam et, surtout, contre les taghuts internes.

La popularité du gouvernement de l’Imam du Temps

Du point de vue du Guide suprême de la Révolution islamique, le gouvernement établi par l’Imam du Temps est un gouvernement populaire. Cela signifie que son gouvernement compte sur la volonté, la foi et la détermination des gens et, deuxièmement, cela signifie que les fonctionnaires ne songeront pas à abuser du pouvoir à leur propres intérêts et qu’ils vivront comme des gens ordinaires [27].

La nécessité d'établir le gouvernement islamique en guise d'introduction à la réapparition de l’Imam

Le mouvement vers la réapparition est un processus graduel. Ce mouvement progressif atteindra sa perfection avec la réapparition de l’Imam du Temps (que Dieu hâte sa sainte réapparition) et l'établissement de son gouvernement complètement juste [28]. Sur cette base, le Guide suprême de la Révolution islamique estime que la formation d'un tel gouvernement dépend de la mise en place d'un autre gouvernement avant celui qui jouit d'un certain degré de justice et d'islam. En fait, sans la formation d’un tel gouvernement, l’établissement définitif du gouvernement de l’Imam du Temps ne sera pas possible.

La Révolution islamique prépare le terrain pour la réapparition

L’Ayatollah Khamenei estime que l’expérience de la Révolution islamique et la résistance exemplaire du peuple iranien à sa préservation indiquent que le peuple a le pouvoir d’assumer les responsabilités qui découlent de la réapparition de l’Imam. Bien sûr, cela dépend du fait que les gens préservent leur unité et leur préparation [29]. Ailleurs, il estime que la réapparition dépend de la capacité de l’humanité tout entière - et pas seulement du peuple iranien - à affronter des puissances arrogantes et à insister sur leurs droits et paroles légitimes [30].

Similitudes entre la Révolution islamique d'Iran et la révolution islamique du Mahdi le Promis

De l'avis du Guide suprême de la Révolution, le gouvernement et la Révolution islamiques d'Iran est un petit exemple de la révolution mondiale qui sera menée par l’Imam du Temps. Il énumère certaines de ces similitudes comme suit : 1 : les deux révolutions s'adressent à des gens du monde entier : en d'autres termes, les deux sont mondiales 2. Les deux révolutions affrontent des puissances mondiales 3. Les deux révolutions perturbent les calculs matérialistes du monde [31].

De plus, le gouvernement établi par le gouvernement islamique d'Iran et celui qui sera établi par l’Imam du Temps sont similaires en ce que dans les deux, l'Islam et les règles islamiques ont autorité et jouissent tous deux d'un Leader divin. Bien entendu, il est clair que nos limites en termes de connaissances, d'expérience et les obstacles sociaux légués par le passé nous empêcheront de mettre sur pied un gouvernement divin dans tous ses aspects [32].

Conclusion

La question de l'Attente de la Grande Solution pendant le temps d'absence de l’Imam du Temps est une source de soutien pour la mise en place du gouvernement islamique et pour se préparer à la réapparition. L'Ayatollah Khamenei estime que la question de l'Attente est un phénomène constructif qui invite la communauté islamique à s'orienter vers la justice et la conception d'une nouvelle civilisation islamique. La civilisation islamique signifie un environnement où l'on peut atteindre matériellement et spirituellement la maturité et les idéaux de la création. Par conséquent, afin d'atteindre le plus haut niveau de transcendance humaine dans la nouvelle civilisation islamique, la théorie de l'Attente a une fonction cognitive pour améliorer notre compréhension religieuse, elle a aussi une fonction de motivation pour donner de l'espoir et libérer les gens du désespoir et d’un sentiment de nihilisme, ainsi qu’une fonction interactive de construction du destin humain, de résistance et de lutte contre l'oppression et l'arrogance.

Du point de vue de la Révolution islamique, la mise en place d'un gouvernement par l’Imam du Temps et la formation d'une civilisation islamique nécessitent certaines conditions préalables. La Révolution islamique est une condition préalable majeure en raison de l’influence qu’elle a su exercer sur la mentalité du peuple vis-à-vis la logique de l’Attente et elle évoluera certainement vers l’instauration de la justice mondiale en bénéficiant de l’assistance divine.

Notes :

[1] Discours du Guide suprême prononcé le 9 juillet 2011 lors d’une réunion avec des experts et des diplômés du Mahdaviasme.

[2] Discours du Guide suprême prononcé le 19 juin 1981.

[3] Déclaration du Guide suprême lors de son cours de Dars-e Kharij prononcée le 13 janvier 2020.

[4] Discours du Guide suprême prononcé le 17 août 2008 lors d’une réunion avec des gens de divers milieux sociaux à l’occasion du 15 Cha’ban.

[5] Déclarations du Guide suprême prononcées le 2 juin 2015 lors d'une réunion avec le personnel du bureau du Guide suprême et leurs familles.

[6] Discours du Guide suprême prononcé le 17 mai 1984 lors d’une réunion avec les habitants de Qom.

[7] Discours du Guide suprême prononcé le 12 novembre 2000 à l’occasion à l’occasion du 15 Cha’ban.

[8] Discours du Guide suprême prononcé le 17 mai 1984 en réunion avec les habitants de Qom ; et Discours du Guide suprême prononcé le 17 juin 1981 à l’occasion du 15 Cha’ban.

[9] Déclarations du Guide suprême prononcées le 17 mai 1984 lors d’une réunion avec les habitants de Qom.

[10] Discours du Guide suprême prononcé le 1er décembre 2010 lors du premier sommet sur les réflexions stratégiques, et Déclarations du Guide suprême prononcées le 11 mai 2017 lors d'une réunion avec le personnel du bureau du Guide suprême et leurs familles.

[11] Discours du Guide suprême prononcé le 11 juin 2014 en réunion avec les responsables et chercheurs de l'association Dar-ul-Hadith ; et Discours du Guide suprême prononcé le 10 mai 2003 en réunion avec les membres de l'association culturelle Imam du Temps.

[12] Discours du Guide suprême prononcé le 13 mars 1990 lors d’une réunion avec des fonctionnaires et des gens de divers milieux sociaux.

[13] Discours du Guide suprême prononcé le 9 juillet 2011 en réunion avec des professeurs et diplômés du Mahdaviasme ; et Discours du Guide suprême prononcé le 2 mars 1991 à l’occasion du 15 Cha’ban.

[14] Discours du Guide suprême prononcé le 13 mars 1990 lors d’une réunion avec des fonctionnaires et des gens de divers milieux sociaux ; et Discours du Guide suprême prononcé le 5 décembre 1998 lors d’une réunion avec des gens de divers milieux sociaux.

[15] Discours du Guide suprême prononcé le 17 janvier 1997.

[16] Discours du Guide suprême prononcé le 28 janvier 1994 en réunion avec les participants à la conférence internationale Ahl-ul-Bayt ; et Discours du Guide suprême le 19 février 1992 en réunion avec un grand nombre d’habitants de Qom.

[17] Le Saint Coran : 57 : 25 : « Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour que Dieu reconnaisse qui, dans l'Invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Dieu est Fort et Puissant ».

[18] Discours du Guide suprême prononcé le 22 octobre 2002 lors d’une réunion avec des gens de divers milieux sociaux à l’occasion du 15 Cha’ban.

[19] Discours du Guide suprême prononcé le 13 avril 1987 en réunion avec les habitants de Qom ; Discours du Guide suprême le 10 mai 2003 en réunion avec les membres de l'Association culturelle Imam du Temps ; et Discours du Guide suprême prononcé le 28 janvier 1994 en réunion avec les participants à la conférence internationale Ahl-ul-Bayt.

[20] Discours du Guide suprême prononcé le 19 février 1992 lors d’une réunion avec les habitants de Qom.

[21] Basé sur le Discours du Guide suprême prononcé le 13 mars 1990 lors d'une réunion avec des gens de divers milieux sociaux ; et le Discours du Guide suprême prononcé le 7 février 1993 lors d'une réunion avec des participants étrangers à la cérémonie de la Décade du Fajr.

[22] Discours du Guide suprême prononcé le 19 février 1992 lors d’une réunion avec un grand nombre d’habitants de Qom ; et également dans le livre « Ecole de Vendredi » Vol.2, p. 203.

[23] Discours du Guide suprême prononcé le 13 mars 1990 lors d’une réunion avec des fonctionnaires et des personnes de divers milieux sociaux ; et Discours du Guide suprême prononcé le 9 juillet 2011 lors d’une réunion avec des professeurs et des diplômés du Mahdaviasme.

[24] Discours du Guide suprême prononcé le 20 juillet 1986 lors d’une réunion avec le clergé de Neychâbour.

[25] Discours du Guide suprême prononcé le 22 octobre 2002 lors d’une réunion avec des gens de divers milieux sociaux ; et Discours du Guide suprême prononcé le 28 janvier 1994 lors d’une réunion avec les participants à la conférence internationale d’Ahl-ul-Bayt.

[26] Discours du Guide suprême le 19 février 1992 en réunion avec un grand nombre d’habitants de Qom, et Discours du Guide suprême le 30 octobre 1996 à l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’arrogance mondiale.

[27] Discours du Guide suprême prononcé le 22 octobre 2002 lors d’une réunion avec des gens de divers milieux sociaux.

[28] Bien sûr, le mouvement ne s'arrêtera pas et l'humanité s'orientera vers le monothéisme et la mise en œuvre complète de l'islam à l'ombre de la justice.

[29] Discours du Guide suprême prononcé le 13 avril 1987 lors d’une réunion avec des gens de divers milieux sociaux ; et Discours du Guide suprême prononcé le 29 juin 1989 lors de la cérémonie de serment d’allégeance d’un certain nombre d’entreprises à Machhad.

[30] Discours du Guide suprême prononcé le 12 novembre 2000 à l’occasion du 15 Cha’ban.

[31] Discours du Guide suprême prononcés le 10 juin 1981 et le 29 septembre 1983.

[32] Discours du Guide suprême prononcé le 29 septembre 1983.

 

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: