11:07 - April 17, 2021
Code de l'info: 3476376
Téhéran(IQNA)-Malgré les vaccinations, cette année comme l'année dernière, le Ramadan est célébré différemment dans les pays européens et aux États-Unis.
Bien que la situation des musulmans dans les pays européens et américains, soit légèrement différente de celle de l'année dernière, en raison du début de la vaccination, il y a un long chemin à parcourir avant que les communautés connaissent des conditions normales et les experts de la santé ont prévenu que les rassemblements à l'aube, pour l'iftar et les prières en commun dans les mosquées, avec les amis et la famille, n’étaient toujours pas totalement sécurisés.
 
La fermeture des mosquées, les restrictions sur les visites familiales et l'utilisation des nouvelles technologies pour certains rituels du Ramadan, peuvent être considérées comme les plus grands changements dans les coutumes de ce mois sacré. Néanmoins, les musulmans ont essayé de respecter les traditions et les pratiques du Ramadan, et aussi les restrictions, en mettant en œuvre de nouvelles initiatives.
دومین رمضان متفاوت مسلمانان آمریکا در دوران کرونا
 
Les mosquées qui recevaient un grand nombre de fidèles avant l'épidémie de Corona, imposent maintenant une distanciation sociale, pour diminuer le nombre des fidèles, grâce à des logiciels pour réserver des places dans de nombreuses mosquées américaines. D'autre part, l'utilisation du cyberespace et des réseaux sociaux pour les sermons et les questions d’ordre religieux, a été bien accueillie par les musulmans américains.
 
Les aumônes et les dons aux pauvres sont en hausse ce mois-ci, et l'expérience de l'année dernière a montré que l'utilisation des nouvelles technologies pour faire des dons aux organismes de bienfaisance, peut augmenter les dons en raison de sa simplicité.
دومین رمضان متفاوت مسلمانان آمریکا در دوران کرونا
 
Selon le Centre de prévention et de contrôle des maladies (CDC), aux États-Unis, plus de 187 millions de doses de vaccin ont été injectées, mais il existe toujours un risque d'épidémie et le Dr Anthony Fausi, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses, estime que l’immunité collective sera atteinte si 70% à 85% des gens sont vaccinés.
 
Plusieurs organisations musulmanes américaines ont publié une déclaration commune la semaine dernière, annonçant que de nombreuses autorités médicales et religieuses musulmanes américaines avaient reçu le vaccin pendant le Ramadan. Le Groupe national musulman pour le Covid 19 (NMTF) et la Coalition nationale des musulmans noirs (NBMCC) ont publié une déclaration à la veille du Ramadan, exhortant les musulmans à se faire vacciner au cours du mois, signée par 24 organisations musulmanes américaines.
 
L'Association médicale islamique d'Amérique du Nord a déclaré que selon la plupart des références islamiques, recevoir un vaccin n'invalide pas le jeûne du Ramadan.
 
De nombreux dirigeants islamiques ont même déclaré que le vaccin Johnson & Johnson qui utilise des cellules souches d’embryons avortés, était permis en raison des besoins sanitaires et sociaux de la communauté, pour empêcher la propagation de la maladie.
 
Le Dr Hassan Shanawani, responsable de l’association des spécialistes musulmans de la santé (AMHP), estime que les musulmans ne devraient pas retarder leur vaccination, même s'ils croient que cela invalide leur jeûne. « Si vous pensez toujours que le vaccin invalide votre jeûne, faites-vous vacciner et rattrapez le jeûne par la suite », a-t-il dit.
 
Le confinement à l'échelle nationale, et les efforts pour fournir des aides alimentaires aux nécessiteux, ont été une bonne expérience pendant le Ramadan l'année dernière. DoorDash Delivery Services et une organisation non gouvernementale musulmane basée aux États-Unis, ont annoncé mercredi dernier, qu'ils travaillaient ensemble pour préparer des dizaines de milliers de repas pendant le Ramadan.
 
دومین رمضان متفاوت مسلمانان آمریکا در دوران کرونا
La Fondation de la Zakat d'Amérique et DoorDash prévoient de lutter contre l'insécurité alimentaire pendant ce mois sacré. Selon une déclaration conjointe des deux sociétés, la Fondation américaine de la Zakat et DoorDash devraient distribuer au moins 15 000 repas chauds à travers le pays, de la Californie à New York. L'Association américaine s'engage également à offrit un repas supplémentaire pour chaque photo publiée sur les réseaux sociaux avec les hashtags ZakatUS et DoorDash.
 
Cela montre que pendant le mois de Ramadan, même dans cette période d’épidémie, les musulmans aux États-Unis et en Europe, comme leurs autres frères dans le monde, essaient de réaliser les actions de ce mois de la meilleure façon possible.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: