9:44 - June 21, 2021
Code de l'info: 3477094
Téhéan(IQNA)-Dans le cadre des réformes introduits par le prince héritier saoudien, Mohammad bin Salman, le Conseil de la Choura en Arabie saoudite votera lundi sur une proposition de ne pas obliger les établissements commerciaux et les magasins à fermer pendant les heures de prière, à l'exception des prières du vendredi.

La proposition se présentait sous forme d'une recommandation supplémentaire sur le rapport du Comité des affaires islamiques et judiciaires de Shoura concernant le rapport du ministère des Affaires islamiques, de l'Appel et de l'Orientation.

La proposition demande au ministère, de travailler, en coordination avec les agences concernées, pour ne pas obliger les établissements commerciaux, y compris les stations-service et les pharmacies, à fermer pendant les heures de prière quotidiennes, sauf le vendredi.

Dans la recommandation, ils ont cité un certain nombre de justifications en faveur de leur demande. Selon les justifications, la fermeture des magasins pendant les heures de prière prévaut depuis quelques décennies seulement en Arabie saoudite comme un système rare qui n'existe dans aucun autre pays du monde arabe et islamique.

Ils sont d'avis que la fermeture des magasins pour l'accomplissement des prières n'a été mentionnée ni dans le Saint Coran ni dans la Sunnah du Prophète (la paix soit sur lui). Les versets du Saint Coran sont dépourvus de tout texte ordonnant la fermeture des magasins avant et pendant les heures de prière, à l'exception des prières du vendredi, a rapporté la Saudi Gazette.

La décision de la limitation du volume des haut-parleurs des mosquées à un tiers faite en mai dernier par le ministre saoudien des affaires islamique a suscité la polémique en Arabie Saoudite, où les citoyens ont lancé le hashtag « Faites revenir les micros de la prière » sur Twitter.

3978821

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: