11:01 - July 12, 2021
Code de l'info: 3477335
Téhéran(IQNA)-« Mohagheghi Lahiji était un chercheur et un moudjahid qui a introduit un enseignement fondé sur la morale, en Allemagne et à Hambourg », a déclaré le secrétaire général de l'Assemblée mondiale des Ahl al-Bayt (AS).

L'ayatollah Ramezani lors de la cérémonie de présentation d'une des dernières publications de l'Institut culturel et artistique de la Révolution islamique, le livre « L’Ambassadeur du chiisme en Occident », le 11 juillet 2021, a déclaré : « Le regretté Mohagheghi Lahiji, fondateur et premier imam du Centre islamique de Hambourg, était un moudjahid qui a introduit un enseignement islamique centré sur la morale, en Allemagne ».

Participaient à cette cérémonie, l'Ayatollah Reza Ramezani, secrétaire général de l'Assemblée mondiale des Ahl al-Bayt (AS), l’Hodjat-ol-islam Mustafa Pourmohammadi, chef du Centre de documentation de la Révolution islamique, Mehdi Mostafavi, chef adjoint du Bureau des affaires internationales du Guide suprême, Abuzar Ebrahimi Turkman, chef de l'Organisation de la culture et des relations islamiques et Seyed Ali Ghazi Askar, ancien représentant du guide suprême de la révolution au affaires du Hadj.

تأثیرگذاری مرکز اسلامی هامبورگ مرهون خلوص نیت بانیان آن است/ مرحوم محققی؛ مرد تشخیص حق و زمانه

Mehdi Mostafavi a déclaré : « Environ 68 ans se sont écoulés depuis la mort de l’Hodjat-ol-islam Mohagheghi, l’ambassadeur du chiisme en Allemagne. Ce chercheur qui bénéficiait de la confiance de l'ayatollah Boroujerdi, est parti en Allemagne et a créé le Centre islamique de Hambourg qui est aujourd'hui, un des centres chiites les plus efficaces à l'étranger, en raison de la sincérité de ses fondateurs et de ceux qui ont financé sa construction. Signe de leur sincérité, au lieu des noms des fondateurs et des personnes qui ont collaboré à la fondation de la mosquée, un verset du Coran sur la construction de la Kaaba par Ibrahim (AS) a été inscrit. Une des particularités de Mohagheghi était ses bonnes relations avec les centres allemands et de nombreuses personnalités, le maire de Hambourg, les ambassadeurs des pays islamiques, les professeurs d'université et des Iraniens résidant en Allemagne, qui ont assisté à la cérémonie d'inauguration de la mosquée et du centre islamique de Hambourg, à l’époque. Ces bonnes relations ont contribué à la sécurité et à la stabilité de ce centre. Il réunissait des personnalités allemandes, turques et afghanes de premier plan, lors des cérémonies du Centre islamique de Hambourg. Il n'avait aucun motif matériel pour être envoyé en Allemagne, et à son retour en Iran, a ouvert une librairie à Qom ».

تأثیرگذاری مرکز اسلامی هامبورگ مرهون خلوص نیت بانیان آن است

L’Hodjat-ol-islam Seyed Ali Ghazi Askar a déclaré : « La question de la propagande à l'étranger, est un problème important et délicat, et l'une des lacunes actuelles est que nous n'avons pas été en mesure de former des personnes capables de propager la religion à l’étranger. Mohagheghi Lahiji ne se limitait pas à l'Iran et apprenait le russe avant l'âge de 20 ans, dans le but de propager la religion. Actuellement, de nombreuses régions du monde ont besoin de prédicateurs et j'espère que ces lacunes seront comblées et que nous pourrons répondrons à ces besoins, à l'étranger ».

تأثیرگذاری مرکز اسلامی هامبورگ مرهون خلوص نیت بانیان آن است

L’Hodjat ol-islam wal-Muslimin Mustafa Pour Mohammadi a déclaré : « Nous avons le devoir d'utiliser les travaux précieux de ces intellectuels et de les présenter, ainsi que l'héritage islamique chiite dans le monde d'aujourd'hui, en termes de culture et de civilisation. Le Centre de documentation sur la révolution islamique a jusqu'à présent, enregistré les mémoires de 406 érudits, dont 70 ont été publiées, et le défunt chercheur Mohagheghi Lahiji est la 68ème ou la 69ème personne ».

تأثیرگذاری مرکز اسلامی هامبورگ مرهون خلوص نیت بانیان آن است

Le dernier orateur était l'ayatollah Reza Ramezani qui a déclaré : Mohagheghi Lahiji était un chercheur et un moudjahid qui a introduit un enseignement fondé sur la morale, en Allemagne et à Hambourg. La propagande religieuse dans le vrai sens du terme, consiste à montrer la vérité, et si quelqu'un veut réaliser cette chose importante, il doit avoir les connaissances religieuses nécessaires et la spiritualité qui découle de la religion, car aujourd'hui, la société humaine a soif de morale ».

Un clip documentaire sur la nomination de Mohammad Mohagheghi Lahiji par l'ayatollah Boroujerdi comme premier imam du Centre islamique de Hambourg, et ses activités dans ce centre, un court discours de l’Hodjat-ol-islam Mohammad Hadi Mofateh, président du Centre islamique de Hambourg, à propos des activités de ce centre, et sur la Mosquée bleue et le Centre islamique de Hambourg, et la cérémonie de signature du livre « L’ambassadeur du chiisme en Occident » étaient les autres programmes de cette cérémonie.

3983344

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: