8:19 - July 26, 2021
Code de l'info: 3477457
Téhéran(IQNA)-Simultanément au lancement des ballons incendiaires depuis la bande de Gaza, quatre incendies ont été signalés dans des colonies sionistes près de la frontière de la bande de la Gaza.

Les médias du régime sioniste ont fait état ce dimanche 25 juillet d’au moins quatre incendies dans la colonie sioniste d’Eshkol, près de la frontière avec la bande de Gaza. Des autorités israéliennes n’ont diffusé aucun détail sur ces incendies.

Plus tôt, des groupes palestiniens dans la bande de Gaza ont averti qu’ils reprendraient l’envoi de ballons incendiaires vers les colonies sionistes situées autour de la bande de Gaza.

Depuis la fin de la récente agression israélienne contre la bande de Gaza, les Nations unies et certains partis régionaux ont fait des efforts pour forcer le régime sioniste à réduire le siège de Gaza afin de pouvoir relancer le processus de reconstruction des ruines de la guerre.

Le régime sioniste cherche à conditionner la réduction du siège de Gaza à l’échange de prisonniers, mais les responsables des groupes de la Résistance palestinienne ont insisté sur le fait qu’ils ne se soumettraient pas aux chantages de l’ennemi et que les prisonniers sionistes seraient libérés en échange de la libération des prisonniers palestiniens.

Pendant ce temps, des responsables palestiniens ont déclaré dimanche que le régime sioniste avait empêché les camions-citernes transportant du carburant d’entrer dans la seule centrale électrique de Gaza par le passage de Karam Abu Salem.

« Les responsables du régime sioniste ont interdit l’entrée de 25 camions pleins de carburant dans la bande de Gaza et les autorités sionistes n’ont pas expliqué la raison de cette mesure », a déclaré dimanche un responsable palestinien Rami Abu al-Rish.

Le mois dernier, après une suspension de 49 jours et une offensive militaire en Palestine en mai faisant le martyre de 260 Palestiniens et des milliers blessés, le régime israélien a autorisé les camions chargés du carburant à entrer dans la centrale d’électricité de Gaza.

Pendant ce temps, Tor Wennesland, le coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient avait précédemment confirmé que le carburant nécessaire à la centrale électrique de Gaza serait fourni.

« Dans le cadre des efforts de l’ONU, le transfert des cargaisons de carburant vers la centrale électrique de Gaza sera repris et ces cargaisons de carburant seront envoyées dans la bande de Gaza avec le soutien financier du Qatar », a déclaré Tor Wennesland.

La chaîne de télévision Al-Mayadeen a récemment rapporté que l’Égypte était parvenue à un accord initial qui garantirait un retour progressif à la situation normale à Gaza. L’accord comprend également des aides financières et humanitaires envoyées par le Qatar.

presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: