10:07 - August 04, 2021
Code de l'info: 3477569
Téhéran(IQNA)-La télévision égyptienne Al-Yawm Al-Sabeeh, a interviewé Vadad Ali Musa, une vieille femme d’un village d'Al-Nashwiyah dans la province orientale de l'Égypte, qui a fait don de son héritage paternel il y a 20 ans, pour la construction d’un centre de mémorisation du Coran, pour le bonheur de l'âme de son mari.

Son mari, Ahmad Abdul Salam, était agriculteur et père de cinq enfants. De son vivant, Abdul Salam avait tenté de faire don d'un terrain pour créer un centre religieux dans le village, mais cela n'avait pas été possible car le terrain était destiné à l'agriculture. Pour compenser cela, son épouse a fait don de son héritage paternel à une œuvre caritative et réalisé le vœu de son mari.

Cheikh Tariq Bashir al-Tahawi, mémorisateur du Coran et responsable du centre de mémorisation coranique du village, a déclaré que 100 personnes avaient mémorisé le Coran dans ce centre, que 100 autres personnes étaient en train de mémoriser le Coran, et que 50 d'entre elles, avaient reçu des certificats du Cheikh d’Al-Azhar.

روایت بانوی مصری که ارثیه پدری را وقف مرکز حفظ قرآن کرد

3988035

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: