10:57 - October 16, 2021
Code de l'info: 3478370
Téhéran(IQNA)-Cette année marque le 100ème anniversaire de la première traduction albanaise du Coran, par un chrétien nommé Ilo Mitkë Qafëzezi, en 1921. Cette première traduction albanaise a causé beaucoup de tensions à cette époque, à cause de l’interdiction des juristes musulmans de l'époque, de traduire le Coran.

Qafëzezi est né en 1889 dans la ville de Korçë, dans le sud-est de l'Albanie, chercheur et écrivain sur l'histoire et la religion, il y a travaillé comme enseignant puis comme directeur de l'école roumaine de la ville.

Son objectif était de familiariser les chrétiens albanais avec le livre des musulmans qui n'osaient même pas penser à traduire le Coran en albanais, en raison de l'atmosphère suffocante de l'époque et de l’interdiction du mufti d'Albanie qui avait émis une fatwa en 1924, interdisant aux musulmans de lire la traduction du Coran, à une époque où la plupart des musulmans albanais ne savaient ni lire ni comprendre le Coran en arabe. Seuls les juristes albanais comprenaient le Coran à cette époque, en arabe, et les gens mémorisaient de courts chapitres du Coran pour la prière.

نخستین ترجمه آلبانیایی قرآن؛ تلاش مصرانه یک مسیحی و عبور از خفقان

Cheikh Wahbi Debra, mufti de l'époque, a émis une fatwa à la fin de 1924, soulignant que les deux nouvelles traductions du Coran, en turc et en albanais, comportaient de nombreuses erreurs sans donner d'exemples. La fatwa déclarait : « Les musulmans dont la passion pour la religion les amène à lire de telles traductions doivent savoir que les erreurs dans les traductions peuvent ébranler leurs croyances. Par conséquent, nous leur conseillons de ne pas prêter attention à ces traductions et de ne pas les lire ».

Qafëzezi a publié la deuxième partie de sa traduction en 1927, et dans la préface, a réaffirmé les motivations qu'il avait présentées dans la première partie. Mais cette fois, il s'est excusé de ne pas pouvoir tenir sa promesse de publier une traduction du Coran en quatre parties, déclarant qu’il avait décidé de la publier en 10 parties à bas prix, pour être accessible à tous les Albanais.

نخستین ترجمه آلبانیایی قرآن؛ تلاش مصرانه یک مسیحی و عبور از خفقان

La publication de la deuxième partie de la traduction a encouragé la communauté musulmane albanaise à confier la traduction du Coran à Hafez Ibrahim Dalio, qui sera publiée en parties, en 1929.

Lorsque le Parti communiste albanais est arrivé au pouvoir, le Conseil général de la communauté musulmane albanaise en 1946, eut l'idée de traduire le Coran du turc en albanais, et ce projet devait être réalisée par Ismail Haqi. Le premier volume de traduction de la sourate Baqara, fut publié mais on ignore ce que devint le reste de la traduction.

آماده//نخستین ترجمه آلبانیایی قرآن؛ تلاش مصرانه یک مسیحی و عبور از خفقان

L’universitaire Fathi Mahdiu a publié à Pristina, capitale du Kosovo, la première traduction complète du Coran en albanais, en 1985, directement de l'arabe, ouvrant la voie à 10 autres traductions jusqu'à l'année dernière. La couverture de la première partie de cette traduction porte le tire « Saint Coran », tandis que la couverture de la troisième partie, publiée en 2015, le titre inscrit est « Le Coran : Traduction albanaise de Fathi Mahdiu ». Fathi Mahdiu a déclaré que la traduction de Mitkë Qafëzezi était une traduction réussie et respectueuse des musulmans.

نخستین ترجمه آلبانیایی قرآن؛ تلاش مصرانه یک مسیحی و عبور از خفقان

4003463

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: