8:37 - December 01, 2021
Code de l'info: 3478926
Téhéran(IQNA)-« Je serai le président des Français de confession musulmane », a assuré Eric Zemmour, candidat à la présidentielle 2022 de France, rappelant qu’il « ne distingue pas l’islam et l’islamisme ».
Eric Zemmour était l’invité du JT de 20 heures sur TF1, mardi 30 novembre, quelques heures après l’officialisation de sa candidature à la présidentielle 2022 via une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux. Une journée par laquelle il achève sa « mue ». « Je ne suis plus le journaliste, je ne suis plus l’écrivain, je suis candidat à l’élection présidentielle », a déclaré un Eric Zemmour, longuement interrogé sur ses déclarations passées sur les plateaux de télévision ou dans ses livres. Point central de cette interview : sa capacité à rassembler malgré ses opinions tranchées sur l’immigration, l’intégration et l’islam.

« Je serai le président des Français de confession musulmane », a assuré Eric Zemmour, rappelant qu’il « ne distingue pas l’islam et l’islamisme » mais fait en revanche une différence avec les musulmans. « J’appelle tous les musulmans à s’assimiler », a-t-il lancé, les invitant à rompre avec une pratique de l’islam qui consiste à respecter « un code juridique » différent.
 
Egalement interrogé sur sa capacité à obtenir les 500 parrainages, le désormais candidat officiel a affirmé en avoir recueilli « entre 250 et 300 » pour l’instant. « C’est le dernier espoir de mes adversaires », a-t-il taclé. Il se dit cependant optimiste, persuadé que les maires ne voudront pas « priver les Français de leur élection » et lui offriront leur signature par respect du principe démocratique.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: