5:32 - December 02, 2021
Code de l'info: 3478928
Téhéran(IQNA)-Alors que les discriminations envers les musulmans semblent se cristalliser ces derniers jours, de plus en plus de femmes portant le voile ont décidé de quitter la France afin d’échapper à son climat actuel.
D’ailleurs, elles sont de plus en plus nombreuses à avoir quitté la France ou à préparer actuellement leur départ. Leurs projets personnels et professionnels se construisent désormais à l’extérieur de l’Hexagone.
 
C’est une enquête du magazine Slate qui révèle ce nouveau phénomène de nombreuses femmes portant le voile.

Le magazine Slate raconte notamment l’histoire de Lydia, une franco-algérienne de 24 ans qui, il y a trois semaines, a reçu une proposition pour devenir assistante de professeur de français dans la banlieue de Londres. Elle explique :

« C’est mon ticket de sortie, celui que j’attendais depuis longtemps. »

Etudiant en Master de lettres anglaises, Lydia explique :

« L’exil était la seule solution pour vivre convenablement et la maître-mot est l’acceptation. En France, on ne t’accepte que si tu ressembles à la majorité. »

Hanane Karimi, docteur en sociologie, explique :

« Londres n’a pas suivi cette tendance de régulation de la visibilité des femmes musulmans, c’est une situation que l’on voit très peu en Europe. »

La docteur en sociologie précise par ailleurs que l’Islam n’est pas bien vu en France, si on s’en tient à l’histoire et à certains événements.

Ainsi, Lydia, et bien d’autres femmes portant le voile, décident de quitter la France et de construire un nouveau départ ailleurs.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: