11:45 - January 25, 2022
Code de l'info: 3479539
Téhéran(IQNA)-« Il est nécessaire pour Al-Azhar dans la société d'aujourd'hui, de publier une interprétation simple du Coran que tout le monde puisse facilement comprendre, et de faire preuve de modération islamique », a déclaré un écrivain et journaliste égyptien.

Youssef Amer a déclaré : « Une telle interprétation doit répondre correctement aux problèmes sociaux et actuels de la société, comme les conflits familiaux, l’esprit de vengeance, les problèmes liés aux femmes, les crimes moraux ou l'homosexualité.

Défendre la patrie, l'identité, la civilisation et le progrès dans divers domaines, exigent que nous soyons capables de construire une société intelligente. L’Egypte a une civilisation profondément enracinée et doit une partie de sa civilisation à la foi en Dieu, à l'invisible et à la prophétie.

C'est une réserve précieuse qui s’est développée au fil des années et des siècles, en particulier grâce aux chefs religieux égyptiens. Le bien et la réforme des affaires musulmanes résident dans une compréhension correcte du Saint Coran et de la tradition prophétique qui peut contribuer à la sécurité et à la santé de la religion et de la société égyptienne, et il faut savoir que la religion et la patrie ne sont pas deux choses distinctes.

Le Saint Coran qui est la principale source de la loi islamique, est mieux enseigné par Al-Azhar, dans ce centre de sciences religieuses, cependant, il est préférable que ce centre publie une brève interprétation dans les marges, afin que les lecteurs du Coran, en papier ou électronique, puissent acquérir une compréhension meilleure et plus précise des versets, car les groupes extrémistes utilisent maintenant l’Internet et les téléphones portables pour diffuser des interprétations déviantes des versets coraniques, attirer les jeunes et diffuser des idées extrémistes ».

4030862

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: