9:41 - January 26, 2022
Code de l'info: 3479546
Téhéran(IQNA)-L'ambassadeur permanent d'Iran aux Nations Unies a protesté contre les violations "graves et systématiques" des droits de l'homme en Palestine et au Yémen.

Selon PressTV, Majid Takht-Ravanchi a fait ces remarques mardi, lors d'une session du Conseil de sécurité de l'ONU sur "les guerres dans les villes : la protection des civils en milieu urbain".

"La violation la plus grave du droit international humanitaire est la politique et les pratiques systématiques inhumaines et d'apartheid du régime israélien depuis des décennies dans le territoire palestinien occupé", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"Les violations, a ajouté l'envoyé, comprennent une série de brutalités, telles que le meurtre délibéré, systématique et massif de civils, y compris des femmes et des enfants, ainsi que la saisie et la démolition de leurs maisons."

« De même, au Yémen, les violations systématiques et graves du droit international ont provoqué la destruction généralisée et délibérée d'infrastructures civiles, des assassinats ciblés de civils, dont des femmes et des enfants, et des blocus stricts et illégaux de ports et d'aéroports civils », a ajouté Takht-Ravanchi.

Il a déclaré : « Le Conseil de sécurité de l'ONU a le devoir d'assurer la protection des civils et d'obliger les contrevenants au droit international des droits de l'homme à mettre immédiatement fin à ces crimes flagrants et à les tenir responsables de leurs crimes.»

« Il est regrettable et inquiétant que dans la région du Moyen-Orient, y compris dans les territoires palestiniens occupés et au Yémen, la mise en œuvre du droit international humanitaire soit brutalement violée », a noté Takht-Ravanchi.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: