9:16 - May 18, 2022
Code de l'info: 3480721
Téhéran(IQNA)-Des militants pro-Palestine de plusieurs pays d'Amérique latine se sont rassemblés pour marquer le 74e anniversaire de la Journée de la Nakba, jour où le régime israélien revendique son existence après avoir tué et déplacé des milliers de Palestiniens.

Selon PressTV, au Brésil, un événement organisé par des institutions palestiniennes et arabes a réuni des Palestiniens et leurs partisans sur la place de la Palestine à Sao Paulo, a rapporté mardi l'institution de recherche sur les médias Middle East Monitor (MEMO).

L'Argentine, quant à elle, a accueilli "plusieurs événements officiels et populaires" en commémoration de l'occasion. "De nombreux membres du parlement argentin, dirigés par Julia Perie, ont déclaré qu'ils continueraient la lutte pour les droits des Palestiniens", a rapporté MEMO.

Le Chili, qui abrite la plus grande communauté palestinienne basée à l'étranger au monde, a été témoin de nombreux événements pro-palestiniens. « De nombreux monuments et tours historiques avaient le drapeau palestinien et des images de Shereen Abu Akleh projetées dessus », indique le rapport, faisant référence à la journaliste palestinienne chevronnée, qui a été assassinée par un tir à la tête tiré par un Israélien la semaine dernière.

Ailleurs en Amérique latine, le Venezuela, le Pérou, le Panama, la Bolivie et le Mexique ont accueilli de nombreuses marches et rassemblements similaires.

Le ministre vénézuélien des Relations extérieures, Jorge Arreaza, a qualifié la Nakba d'"acte ignoble qui menaçait la vie et les droits de l'homme". Pendant ce temps, son homologue péruvien César Landa a exigé une enquête efficace et indépendante sur le meurtre d'Abu Akleh.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: