8:06 - May 20, 2022
Code de l'info: 3480736
Téhéran(IQNA)(La deuxième édition des concours islamiques, initiée et parrainée par le directeur de cabinet Yatié géomètre expert, El Hadj Aziz Yatié Diomandé, a été officiellement lancée le mercredi 18 mai 2022 dans la mosquée Omar Boun Katab de Touba.

Placée sous le haut patronage du ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat, El Hadj Moussa Sanogo, et sous la présidence du doyen des Imams de la région du Bafing, Imam de la mosquée de Ferentella, village de la sous-préfecture de Ouaninou, El Hadj Falicou Bamba, cette cérémonie de lancement a enregistrée la présence de nombreux Imams venus des trois départements du Bafing que sont Touba, Ouaninou et Koro, des représentants des organisations islamiques, des écoles confessionnelles islamiques, des cadres et des directeurs et chefs de service musulmans.

« Cette deuxième édition des concours islamiques est la justification de notre engagement à promouvoir notre religion, l’islam. Ces concours ont pour objectif d’encourager nos frères et sœurs musulmans à s’investir davantage dans la recherche de la connaissance de l’islam. Et à nos enfants et jeunes à apprendre avec rigueur notre religion et la langue arabe », a expliqué El Hadj Aziz Yatié Diomandé, saluant l’adhésion des cadres à ces concours.

Les activités retenues de ce concours sont entre autres, l’azane (l’appel à la prière), la psalmodie du Saint Coran (la récitation coranique) et la poésie islamique (maniement de la langue arabe à partir du Coran).

Dans les trois départements, seront organisées les phases éliminatoires et les finales départementales où les trois meilleurs par discipline, soit les neuf premiers, recevront des récompenses.

« Nous aurons au total 27 lauréats. Et seront revenus les meilleurs des meilleurs, c’est-à-dire le premier de chaque discipline par département, soit trois personnes. Les neuf, soient trois par département, participeront à la finale régionale qui aura lieu à la grande mosquée de Touba », a fait savoir le coordonnateur régional des concours, El Hadj Fofana Soualio dit Charly.

Les imams, par la voix d’El Hadj Falicou Bamba, ont salué cette initiative qui participe à plus de recherche dans la connaissance islamique et la pratique de la religion musulmane. « Nos cadres, à travers ces concours, aident les imams que nous sommes dans notre mission de vulgarisation de l’islam. Nous ne leur disons pas merci, mais c’est Allah qui les récompensera à la hauteur de leur acte », a-t-il ajouté.

fratmat

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: