11:14 - May 22, 2022
Code de l'info: 3480765
Téhéran(IQNA)-Les législateurs ont accusé le ministre de l'Intérieur d’être responsable des outrages au Saint Coran par la police koweïtienne, dans la prison centrale.

Abdul Aziz al-Saqabi, membre de l'Assemblée de l’Ummah koweïtienne, a souligné que les députés ne resteraient pas silencieux face aux actions des officiers koweïtiens de la prison centrale du Koweït qui ont déchiré et jeté des copies du Saint Coran.

Le député koweïtien a annoncé sa décision et celle d'un groupe de députés de demander des explications au ministre de l'Intérieur sur le raid des officiers sur la prison centrale, qui ont insulté les prisonniers et profané le Coran.

Al-Saqabi a déclaré que cela était inacceptable et que les auteurs de ce crime devaient être punis. « Je vais envoyer une demande au ministre de l'Intérieur pour connaître les détails de l'incident, et nous n'accepterons jamais l'utilisation de méthodes policières pour intimider la population », a déclaré le député koweïtien.

4058478

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: