6:59 - May 24, 2022
Code de l'info: 3480782
Téhéran(IQNA)-En réponse aux allégations faites sur le manque de la majorité au parlement libanais de la faction du Hezbollah et de ses alliés, l’adjoint du secrétaire général du Hezbollah libanais, cheikh Naïm Qassem a souligné que 77 député du nouveau parlement soutenait la résistance anti-sioniste.

Selon Al Manar, cheikh Naïm Qassem a souligné que ce mouvement n’a jamais manqué à soutenir ses alliés et qu’il a toujours coopéré avec eux.

Cheikh Qassem a souligné : « nous ne voulons pas de majorité parlementaire, et nous n’avons pas œuvré pour l’avoir », ajoutant : « les restes du 14 mars disposaient de 47 députés lors des élections précédentes, et n’en disposent aujourd’hui que de 36, ce qui est une nette régression ».

Faisant un décompte parmi les nouveaux élus selon le critère de soutient à la résistance contre l’ennemi sioniste, cheikh Qassem en a dénombré 77 d’entre eux qui sont favorables à la résistance.

« Nous avons des relations avec des députés modérés et indépendants et avec les groupes et les organisations populaires qui ne sont pas affiliés aux ambassades », a-t-il souligné, assurant que dans le Hezbollah, « nous n’avons accusé personne de trahison dans le mouvement du 17 octobre, sauf ceux qui sont directement associés aux ambassades ». « Chacun a le droit d’exprimer sa douleur », a-t-il dit.

Cheikh Naïm Qassem a poursuivi : « Nous, en tant que Hezbollah, sommes à l’aise et rassurés. Nous pensons que les élections ont été un succès pour nous et pour notre peuple. Quant aux personnes que nous avons perdues, leur perte n’est que temporaire », ajoutant : « Un certain nombre de députés seront dans un alignement national différent après les séances de dialogues avec eux ».

4058978

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: