Nécessité d’une loi interdisant la normalisation avec le régime sioniste en Irak

10:33 - May 25, 2022
Code de l'info: 3480802
Téhéran(IQNA)-Hakim al-Zamili, premier vice-président du parlement irakien, a déclaré qu’une loi interdisant la normalisation des relations avec Israël était nécessaire pour la stabilité du pays.

Al-Zamili a présidé une réunion conjointe avec la commission juridique du parlement en présence de Hassan al-Azari, chef de la faction Sadr, et de représentants d'un certain nombre d'agences de sécurité, pour examiner le projet de loi et entendre les demandes.

Selon l'Agence de presse irakienne, des notes de sécurité et des recommandations seront incluses dans la loi, avant sa soumission au vote de la prochaine session parlementaire.

Al-Zamili a souligné que la responsabilité nationale et morale exigeait que tous les délégués présents votent en faveur de la loi interdisant la normalisation et l'établissement de relations avec le régime sioniste, ajoutant que l'approbation de cette loi est quelque chose que l'Histoire retiendra.

« Avec cette loi, nous ne voulons pas isoler l'Irak dans notre environnement régional et international, ces lois sont soigneusement réglementées pour atteindre leur objectif », a-t-il déclaré.

Selon l'article 201 du code pénal irakien, toute personne qui promeut les principes du sionisme et la franc-maçonnerie, ou est affiliée à l'une de ces institutions, leur fournit une aide financière ou morale, ou tente de quelque manière que ce soit, d'atteindre leurs objectifs, est passible de la peine de mort.

4059495

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :