Guinée : fin de la 2e édition de Wazifa nationale de la confrérie Tidianya

6:36 - June 15, 2022
Code de l'info: 3481026
Téhéran(IQNA)-La cérémonie de la deuxième édition de Wazifa nationale de la confrérie Tidianya de Guinée a pris fin ce dimanche, 12 juin 2022, à la mosquée de Bambéto, dans la commune de Ratoma.

Cet événement, qui a duré 10 jours, a connu un grand succès avec la participation effective des khalifes du Fouta, de la Forêt, de la Haute Guinée et de la Basse Côte. Des prières, incantations, lectures du coran, ont caractérisé cette activité d’une haute portée religieuse, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cherif Abdallah, khalife général Tidianya de la contrée de Télimélé, s’est réjoui de la forte mobilisation qui a caractérisé la cérémonie avant de donner le sens de ce courant religieux.
Guinée : fin de la 2e édition de Wazifa nationale de la confrérie Tidianya

Cherif Abdallah, khalife général Tidianya de la contrée de Télimélé

« Cette mobilisation fait suite à la clôture de la deuxième édition de la Wazifa nationale de la Tidianya. Vous n’êtes pas sans savoir que la confrérie de la Tidianya, c’est le courant religieux le plus répandu au monde. C’est un courant basé sur l’unité nationale, l’amour du prochain. Il est fondé sur les principes du saint Coran et de la Sounna du prophète (PSL). Il s’agit de se retrouver autour d’un idéal commun, adorer Dieu, aimer son prochain, prôner la paix et l’unité partout où l’on est. C’est ça le fondement de la confrérie Tidianya. L’appel que je lance aux Tidianis de la Guinée, de la sous-région et du monde entier, c’est de se donner la main, de s’aimer pour prêcher la paix et l’unité partout où chacun se trouve pour éviter les rancœurs, de se faire des ennemis, c’est à dire adorer Dieu autour d’un idéal commun autour de la confrérie Tidianya, dont le seul Maître est le Cheikh Ahmed Tidiane… ».

Cette rencontre religieuse a été présidée par Elhadj Mamadou Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et khalife général de Labé. Il expliqué le sens du zikr, ou de l’usage du chapelet pour implorer le Tout-puissant.
Guinée : fin de la 2e édition de Wazifa nationale de la confrérie Tidianya

Elhadj Mamadou Badrou Bah inspecteur régional des affaires religieuses et khalife général de Labé

« Nous sommes venus accomplir notre mission religieuse à travers le zikr du Fouta. Nous avons dépêché les Talibés du Fouta de venir retrouver ceux de Conakry dans les mosquées, les Zawiya et ceux qui font le Tidianya afin de faire le wirdou (égrainer le chapelet). Le wirdou veut dire prier Dieu le Tout-puissant afin qu’il répande sa miséricorde et donne ce qu’il veut. Il permet aussi de renforcer les relations amicales entre les musulmans. Cette clôture a mobilisé tout le monde. Cette rencontre a fait d’une communion entre les adeptes de Tidianya. Nous avons recommandé aux fidèles de Conakry, du Fouta et d’ailleurs de continuer à renforcer l’amitié, la solidarité. L’adoration de Dieu est un facteur important qui rapproche et unit les hommes. Notre pays a besoin des bénédictions surtout en cette période de transition que nous traversons. Nous ne souhaitons pas qu’il y ait un échec pour cette transition », a-t-il laissé entendre.

Ensuite, Elhadj Badrou Bah a salué et remercié de passage la visite du président de la Transition à la mosquée de Bambéto. « Notre président est un musulman. Dieu merci, il était venu ici la fois passée et faire la prière du vendredi avec les fidèles musulmans. C’est une bonne chose. Les guinéens et les fidèles musulmans ont remarqué deux choses chez le président. Le jour de son investiture, il s’est déplacé pour venir vers sa mère pour demander des bénédictions. Ici encore, il a fait une surprise en tant que président. Il est venu faire 20 minutes pour attendre les notables du Fouta qui étaient en route. Il les a rencontrés. Tout cela démontre que les jeunes du Fouta ont le de respect à l’endroit de leurs parents. C’est pourquoi, toute autre personne respectera leurs parents. Donc, les notables se disent contents de lui tout en le rassurant qu’ils ne vont jamais le trahir ou lui mentir et qu’ils sont des hommes modestes… Les notables Fouta sont contents du président Colonel Mamady Doumbouya », a-t-il fait savoir.

De son côté, Elhadj Thierno Abdoul Ghadiri Dionfo Diallo, khalife général de Tidianya, a profité de l’occasion pour inviter les religieux d’éviter d’envoûter les gens pour les détruire.

Guinée : fin de la 2e édition de Wazifa nationale de la confrérie Tidianya

Elhadj Thierno Abdoul Gadiri Dionfo Diallo, Khalife général de Tidianya

« Je demande aux Talibés de rester dans leur camp, de ne pas avoir l’audace de faire du mal à autrui, comme le fait le marabout. A savoir, faire face à quelqu’un avec la condition de lui apporter du bonheur ou du malheur. Alors, l’acquisition de ces deux choses est propre à Dieu, Chef Suprême. Dire qu’on est capable d’apporter du bien ou du malheur à un homme, c’est outrepasser Dieu. Envoûter quelqu’un qui était saint jusqu’à ce qu’il tombe malade ou un vivant jusqu’ à sa mort sachant que tout ce que tu demandes à Dieu il va t’accepter… Si toutefois tu le fais ; il faut prier Dieu en même temps afin que celui que tu as tué se relève. Sinon, tu demandes à Dieu en tant que responsable de la tuerie de ne pas mourir. A défaut, si tu meurs, tu pries Dieu afin que tu sois le juge à l’eau delà. Et que Dieu ne te juge pas. Nous demandons à tous les fidèles musulmans d’éviter la méchanceté », a déclaré le khalife général de Tidiany, a Elhadj Thierno Abdoul Ghadiri Dionfo Diallo.

Elhadj Thierno Mamadou Saidou Diallo, imam ratib de la mosquée de Bambéto, s’est dit comblé de joie pour cette rencontre marquant la fin de la deuxième édition de la Wazifa nationale chez lui.

Guinée : fin de la 2e édition de Wazifa nationale de la confrérie Tidianya

 Elhadj Thierno Mamadou Saidou Diallo, imam râtib de la mosquée de Bambéto

« La joie est immense. Ce dimanche, 12 juin 2022, consacré à la clôture des travaux, constitue la dixième journée de prières, de prosternation et de bénédictions. Nous avons connu la présence effective du plus grand khalife du pays Elhadj Thierno Abdoul Ghadiri Dionfo Diallo avec plus de 300 foyers qu’il coordonne. C’est l’essentiel, c’est adorer Dieu dans la voie islamique. Donc, nous avons 10 Zawiya dans la capitale Conakry. Cela a débuté le 03 juin à Bambéto… Que Dieu accepte nos vœux et nos prières », a dit Elhadj Thierno Mamadou Saidou Diallo.

A préciser que Cherif Zeinoul Abidine, petit-fils de Cheikh Ahmed Tidiane Radhi Allahou de l’Algérie, a été l’invité de marque de la deuxième édition de la Wazifa nationale 2022 à Conakry.
guineematin

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :