L'Iran soutient la réouverture des ambassades de Téhéran et de Riyad

11:39 - June 27, 2022
Code de l'info: 3481163
Téhéran(IQNA)-Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a déclaré que Téhéran soutenait les initiatives visant à rouvrir les ambassades iranienne et saoudienne dans les capitales des deux pays.

Selon PressTV, Amir-Abdollahian a fait ces remarques lors d'une réunion dimanche avec le Premier ministre irakien Mustafa al-Kadhimi, arrivé à Téhéran plus tôt dans la journée après avoir effectué une visite à Riyad.

Au cours de la réunion, le chef de la diplomatie iranienne a salué le rôle constructif joué par l'Irak pour désamorcer les tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite.

"La République islamique d'Iran ne veut que du bien pour la région et soutient la réouverture des ambassades dans la capitale des deux pays", a-t-il déclaré.

L'Arabie saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec l'Iran en janvier 2016 après que des manifestants iraniens, furieux de l'exécution de l'éminent religieux chiite Sheikh Nimr Baqir al-Nimr, aient pris d'assaut son ambassade à Téhéran.

Le royaume a ensuite mené une politique étrangère conflictuelle envers la République islamique, notamment sous l'administration américaine de Donald Trump, avec qui les Saoudiens avaient des liens étroits.

Cependant, depuis l'année dernière, le royaume semble avoir changé de cap, rejoignant l'Iran dans la capitale irakienne pour des négociations visant à rétablir leurs relations diplomatiques.

Lors de la réunion de dimanche, le ministre iranien des Affaires étrangères a souligné qu'un remède aux problèmes régionaux ne viendrait que de l'intérieur de la région elle-même.

Sur cette note, il a évoqué les points communs entre l'Iran et l'Egypte, dont les relations bilatérales se sont dégradées ces dernières années, soulignant que le renforcement des liens Téhéran-Le Caire servirait les intérêts de la région et du monde musulman.

Commentant la situation au Yémen, Amir-Abdollahian a exprimé le soutien de l'Iran à la poursuite d'un cessez-le-feu négocié par l'ONU entre la coalition de guerre dirigée par l'Arabie saoudite et le mouvement de résistance populaire Ansarullah du Yémen.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha