Le premier ministre malaisien souligne la nécessité de se référer au Coran

8:42 - July 03, 2022
Code de l'info: 3481225
Téhéran(IQNA)-Le Premier ministre malaisien estime que le seul moyen de contrer les mauvaises conceptions de la religion et d’éviter la division au sein des musulmans c’est de recourir au Coran et à la Sunna du Prophète (psl).

Selon le site The Star,  Ismail Sabri Yaakob, premier ministre malaisien a exhorté les musulmans à se référer au Coran et à la Sunna du Saint Prophète comme guides lorsqu'ils font face à des malentendus.

Il a fait ces remarques dans son discours lors du congrès des oulémas du sud-est asiatique 2022 à Petaling Jaya, jeudi 30 juin.

Il a déclaré que les différences d'opinion doivent être gérées de manière respectueuse et éthique, ajoutant que les graines de la désunion peuvent être traitées si les musulmans devaient revenir aux enseignements les plus élémentaires en s'en tenant fermement au Coran et à la Sunna du Prophète (psl).

"Le miracle du Coran, dans son ensemble, met en évidence l'esprit d'unité", a déclaré Yaakob.

Étaient également présents le ministre du département du Premier ministre (Affaires religieuses) Idris Ahmad et le secrétaire général de la Ligue musulmane mondiale, le cheikh Muhammad Abdul Karim Al-Issa.

Des délégations et des personnalités religieuses de 17 nations ont participé à la conférence, qui se tient pour la première fois.

Pendant ce temps, le Premier ministre a également abordé la question des remarques désobligeantes à l'égard du prophète Mahomet (PSL) en Inde, qu'il a décrites comme un acte provocateur qui menaçait l'harmonie de sa société multi-religieuse (indienne).

Ismail Sabri a déclaré que l'incident avait non seulement déclenché des protestations de la part des musulmans en Inde, mais aussi de la communauté mondiale, y compris la Malaisie.

« Lancer des insultes contre le Prophète Muhammad (PSL) est une question extrêmement sensible et les musulmans ont le devoir de réagir, mais selon les exigences dans le cadre de la religion », a-t-il dit, ajoutant : « C'est pour éviter que nous soyons piégés dans les jeux joués par certains milieux qui veulent provoquer l'animosité parmi les adeptes de diverses religions".
4068073

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :