Le marché de 150 millions de pounds du Hajj serait-il en danger au Royaume-Uni ?

11:38 - July 03, 2022
Code de l'info: 3481232
Téhéran(IQNA)-La nouvelle forme d'envoi des pèlerins et de réservation du Hajj en Grande-Bretagne, introduite par l'Arabie saoudite, a suscité la colère de nombreux candidats et a mis en danger le secteur du Hajj qui représente environ 182 millions de dollars.

Les pèlerins ont exprimé leur mécontentement face à ce nouveau plan et ses failles, sur les réseaux sociaux.

Après que le ministère saoudien du Hajj a annoncé en avril, qu'un million de musulmans dans le monde, pourraient effectuer le Hajj de cette année, le 6 juin, il a informé les pèlerins qu’ils devaient s'inscrire et réserver numériquement les forfaits du Hajj 2022, sur « Motawif » qui est une plate-forme en ligne, introduite par le ministère saoudien du Hajj et de l’Omra, pour les pèlerins d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Australie.

Selon des responsables saoudiens, la plateforme propose des forfaits personnalisés parfaitement adaptés aux préférences, aux besoins et au budget de chaque pèlerin. En plus de la demande de visa, des services d'assistance 24 h sur 24, tous les jours de la semaine, sont offerts en plusieurs langues, sur cette plateforme.

مُطوِّف ؛ پلت‌فرم آنلاین انحصاری برای رزرو حج در اروپا و آمریکا

Cependant, des pèlerins britanniques, australiens, américains et canadiens se sont tournés vers les médias sociaux, notamment Twitter, Facebook et Instagram, pour dire que le ministère saoudien n'avait pas tenu ses promesses.

Les candidats sélectionnés par tirage au sort, protestent contre l'échec de la réservation des forfaits pour le Hajj, dont le coût a été déduit de leurs comptes. Selon les parties concernées, Motawif propose des alternatives – par appel téléphonique - à des prix jusqu'à 35 % supérieurs au prix du forfait initial, sans raisons, comme par exemple, un meilleur emplacement de l'hôtel.

Tahir Ahmed, un diplomate britannique qui a tenu à clarifier l'inexactitude des forfaits proposés, a écrit sur Twitter : « Le seul numéro de téléphone qui semblait fonctionner était un numéro français, mais après 40 minutes d'attente, j'ai été déconnecté ».

ورود زائران بیت‌الحرام به عربستان

Alors que les forfaits proposés comprenaient les vols, l'hébergement, le transport et les visas, la CAA (Compagnie d’aviation anglaise) a averti les pèlerins que les forfaits n'incluaient pas l'autorisation de « l'Air Travel Authority » (ATOL), un programme de soutien financier britannique pour les vols des compagnies de voyage.

Beaucoup de ces publications sur les réseaux sociaux comportent l’hashtag et l'étiquette des organisateurs britanniques autorisés du Hajj (LHO) – une association commerciale à but non lucratif fondée en 2016 – qui déclare ne rien pouvoir faire. LHO a déclaré à Salam Gateway, sur Twitter : « L'Arabie saoudite est un pays indépendant qui a ses propres lois et réglementations dans sa vision d'autonomisation de ses citoyens ».

Le 13 juin, un groupe de parlementaires a tenu une réunion sur le Hajj et l’Umrah au Parlement britannique, pour discuter des arrangements du Hajj 2022 avec les parties prenantes. Tous les participants avaient réservé des voyages pour le Hajj avec une compagnie de voyage britannique, en 2020.

پرواز زائران مکه و مدینه به عربستان

Les membres de la LHO ont évoqué l'impact négatif que la décision saoudienne aura sur les entreprises britanniques qui servent les pèlerins depuis plus de 40 ans, et ont fait part de leurs inquiétudes sur la faillite de certaines entreprises qui considéraient le Hajj de 2022 comme une bouée de sauvetage, après deux ans de perte d'activité due au covid-19. Cela a obligé les pèlerins qui avaient fait des réservations pour le Hajj, il y a des années, à annuler leur voyage avec l’agence de voyage britannique, sans remboursement.

Selon un rapport de 2019 de l'Université de Leeds, les statistiques sur le secteur britannique du Hajj montrent que le nombre de pèlerins musulmans britanniques est passé de 573 pèlerins en 1969 à 25 000 à 27 000, en 2020.

L'auteur du rapport, Seán McLoughlin, professeur d'anthropologie islamique, a déclaré dans une émission de radio, que 12 000 musulmans britanniques étaient censés se rendre au Hajj cette année, mais qu’en raison de la mauvaise attribution des quotas, ce nombre avait été réduit à 3 500 pèlerins.

McLoughlin a déclaré que les gens voulaient un retour au système précédent qui leur permettait d'acheter des forfaits auprès des organisateurs locaux du Hajj.

 McLoughlin a noté que le développement moderne du Hajj devait être compris avec les défis permanents que connait l'Arabie saoudite pour l’accès à une économie non pétrolière et a souligné : « Il est juste de dire qu'ils veulent se concentrer sur les marges que les délégations du Hajj ont créées dans le monde. Cela fait partie d'un effort plus large visant à développer le tourisme religieux comme source alternative de revenus ».

Selon ce rapport, depuis que l'Arabie saoudite a publié sa « Perspective 2030 » en 2016, et appelé à doubler le nombre des pèlerins jusqu’à 6 millions de personnes, Le nombre des organisateurs au Royaume-Uni, a augmenté de 20 % pour atteindre les 117, soit le nombre le plus élevé en Occident.

La plateforme Motawif a nommé Traveeazy, basé à Dubaï, comme partenaire technologique. Le groupe Traveazy qui possède deux applications UmrahMe et HolidayMe, revendique un chiffre d'affaires de plus de 200 millions de dollars et a aidé plus de 4 millions de voyageurs, en tirant parti de ses relations avec plus de 10 000 agents commerciaux.

4067409

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :