Les Coréens sont confrontés à de faux concepts sur la réalité de l'Islam

9:19 - August 13, 2022
Code de l'info: 3481658
Téhéran(IQNA)-Le Saint Coran a été traduit en coréen, pour la première fois, en 1971 par Yong Song Kim, et ensuite, par Hamid Choi Yong Kil, un nouveau musulman coréen (de Corée du Sud).

Hamid Choi Yong kil, traducteur musulman du Coran et membre de l'Union musulmane coréenne, expliquant ses motivations pour traduire le Coran en coréen, a déclaré : « Les Coréens ont des difficultés à comprendre le livre de Dieu et ont des fausses idées sur l'islam. Le projet de traduction du Coran en coréen, réalisé sous la supervision du « Mushaf Sharif » (Maison d'édition) du roi Fahd à Médine, a duré sept ans.

En Corée, les musulmans ne connaissent pas l'arabe et ne connaissent pas bien les significations du Coran. Les Coréens pensent que l'islam est une religion qui ne peut être comprise parce que sa langue est l'arabe. Par conséquent, j'ai décidé de traduire le Coran en coréen.  

J’ai écrit et traduit de nombreux livres sur l'islam et ses concepts, en coréen. En 1975, j'ai étudié à l'Université islamique dans le domaine des sciences religieuses. A cette époque, Abdulaziz bin Baz était président de l'université, et j'ai assisté à ses cours.

Cheikh Bin Baz m'a invité à plusieurs reprises chez lui pour le repas. C'était un homme noble et moral, qui m'a toujours invité à la piété et à la patience. J'ai écouté ses paroles et ses conseils. Il m’aimait beaucoup à cause de ma traduction du Saint Coran et parce que je venais d'un pays à minorité musulmane ».

Hamed Choi Yong est également prédicateur et orateur, et organise des séminaires sur les études islamiques et la langue arabe, dans une université de Corée du Sud. En plus de sa traduction du Coran, il a écrit plus de 100 livres sur l'Islam, la biographie du Prophète (psl), l'histoire et la culture islamique.

Hamed Choi Yong était étudiant en langue et littérature arabes à la Faculté des langues étrangères de l'Université Hankook de Séoul, et en 1986, a obtenu un doctorat d’études islamiques à l'Université islamique d'Omdurman au Soudan avec une thèse sur « La propagation de l’islam en Corée ».

آثار اسلامی به زبان کره‌ای که توسط حامد چوی یونگ کیل ترجمه شده است

Hamed Choi-Yong a reçu plusieurs médailles du gouvernement sud-coréen pour sa contribution dans les domaines de l'enseignement et de l'éducation, et en 2008, il a reçu le prix saoudien « Abdullah bin Abdulaziz World Translation ».

En octobre 2019, il a traduit deux livres sur l'islam en coréen, qui ont été publiés par « Dar Zayed Islamic Culture Publishing House » aux Émirats arabes unis, ainsi que la nouvelle version de la traduction du Coran en coréen.

مهمترین آثار حامد چوی یونگ کیل به زبان کره‌ای

Les principales traductions d’Hamed Choi-Yong, sont le « الطريق المرشد لمبادئ العبادة » « les principes du culte » sur la prière et le jeûne du mois de Ramadan, et le livre                                                              « الاسلام و المسلمون » « L’islam et les musulmans » de Samah Maree. L'objet de ce livre est de présenter l'islam à ceux qui n'ont aucune connaissance de cette religion, et ces livres traduits en coréen, ont été distribués dans toutes les mosquées, salles de prière et centres d'études scientifiques en Corée, et dans d'autres pays arabes et islamiques.
 
4073176

Tags: Coréens ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha