Solution de financement islamique pour les petites et moyennes entreprises

9:35 - September 26, 2022
Code de l'info: 3482147
Téhéran(IQNA)-Le système de financement islamique augmente les opportunités commerciales en fournissant des solutions de financement telles que des contrats de partenariat où les banques ne sont pas seulement des investisseurs financiers, mais ont également un intérêt direct dans le succès des PME.

Les petites et moyennes entreprises (PME) ont aujourd'hui besoin de services financiers et de partenaires pour développer leurs activités, accélérer leur parcours de numérisation, pénétrer de nouveaux marchés et avoir accès à des innovations qui les rendent plus compétitives.

Mais les nouvelles entreprises ont du mal à accéder au financement parce que les banques sont réticentes à prêter aux entreprises sans antécédents financiers et avec des actifs physiques limités. Cela conduit à un manque de financement des dépenses d'investissement indispensables pour les entreprises.

Le financier a souvent une meilleure compréhension des détails de la transaction que l'emprunteur, et le manque d'information des PME augmente le problème. Le résultat est que de nombreuses petites et moyennes entreprises perçoivent un financement ou une garantie avec des frais ou des coûts importants qui entravent leur croissance, alors que le système de financement islamique - basé sur les actifs avec des liens clairs avec l'économie réelle - peut offrir une solution aux PME à la recherche de financements.

Les services bancaires conformes à la charia, ont connu une croissance exponentielle depuis leur émergence dans les années 1970. Au cours de la dernière décennie, dans plus de 80 pays, le financement islamique a augmenté à un taux annuel de 10 à 12 %, et le volume de cette industrie est estimé à 2,5 trillions de dollars.

تأمین مالی اسلامی در جهان

« Moody's Investors Service » basé aux États-Unis, fournisseur de services d'investissement américain, affirme que la croissance des actifs des banques islamiques devrait se poursuivre, surpassant les prêteurs conventionnels.

Il existe de nombreux moteurs dans le secteur de la finance islamique, qui assureront sa croissance à l'avenir. Premièrement, la population musulmane non bancarisée est importante. La population non bancarisée des 57 pays membres de l'OCI (Organisation de la coopération islamique) atteignait environ 60 % en 2018. La demande croissante pour un développement durable et respectueux de l'environnement, a conduit à la forte attraction des projets et des investissements verts à l'échelle mondiale. Le chevauchement important entre la finance islamique et l'ESG (principes environnementaux, sociaux et de gouvernance) en fait une option attrayante pour de nombreuses entreprises. Le financement islamique augmente les opportunités commerciales en offrant des solutions de financement telles que les accords de partenariat, où les banques ne sont pas seulement des investisseurs financiers mais ont également un intérêt dans le succès des PME.                

      شرکت‌های خرد و متوسط برای تأمین سرمایه نیاز به وام دارند

La base du modèle bancaire islamique repose sur le principe du partage des bénéfices et des risques entre la banque et le client. Non seulement cela profite à l’emprunteur professionnel, mais ce système contribue à une répartition plus équitable des revenus et de la richesse.

Cependant, comme dans le cas des services bancaires traditionnels, la taille de nombreuses PME peut limiter la gamme de produits disponibles. Les banques islamiques préfèrent fournir des facilités à court terme, adossées à des actifs, car il y a des problèmes de poursuite des activités et un risque plus élevé, dans les prêts aux petites entreprises.

Le financement islamique à long terme, n'est généralement disponible que pour les entreprises de taille moyenne dotées de solides capacités financières et commerciales.

En termes de services islamiques, les petites et moyennes entreprises peuvent bénéficier de la mise à disposition de dépôts, d'épargne et de comptes courants, parfois difficiles à recevoir des banques traditionnelles.

Malgré cela, des lacunes en matière d’information, existent toujours dans les marchés développés et émergents. En 2019, la Banque centrale de Malaisie a signalé que près de 60 % des PME en Malaisie, n’étaient pas au courant des facilités de financement islamique.

Selon l'indice bancaire islamique 2020 préparé par la banque des Emirats, 27 % de la population ne connaissaient pas l'existence des services bancaires islamiques.

Les entrepreneurs n'utilisent pas pleinement les nombreuses solutions de financement proposées par les banques islamiques. La sensibilisation aux facilités offertes doit être renforcée pour assurer la croissance du secteur des PME, ainsi que le succès continu des services financiers conformes à la Charia.

4087021

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha