Regard sur les programmes d'enseignement coranique pour les sourds, dans le monde

8:22 - October 02, 2022
Code de l'info: 3482211
Téhéran(IQNA)-Permettre aux étudiants sourds de bénéficier des enseignements coraniques et islamiques, exige des programmes spéciaux.

Le 30 septembre est la Journée internationale des sourds et de la langue des signes dans le calendrier mondial.

Dans le monde, 360 millions de personnes souffrent d'une déficience auditive invalidante, dont 32 millions d'enfants. La perte auditive peut être causée par des malformations congénitales, certaines maladies infectieuses, certaines otites chroniques, l'utilisation de certains médicaments, l'exposition à des bruits forts et le vieillissement. 60% des pertes auditives des enfants sont évitables. Les personnes malentendantes peuvent bénéficier d'appareils auditifs, d'implants cochléaires et d'autres dispositifs d'assistance, d'annotations de texte et de langage des signes, et d'autres formes de soutien éducatif et social.

Les Ministères de l'Education et de l'Enseignement Supérieur des pays arabes ont consacré une semaine appelée « Semaine Arabe des Sourds », et à cette occasion, organisent de nombreux événements entre le 24 et le 28 avril de chaque année. Les programmes ont pour slogan d'inclure la langue des signes dans les programmes d'enseignement à tous les niveaux, et comprennent des conférences, des ateliers de formation en langue des signes, des tables rondes et des visites dans des centres et des écoles spécialisées.

کودک ناشنوا درحال آموزش معارف اسلامی به زبان اشاره

Au Qatar, ces événements sont organisés pour les étudiants et le personnel du Complexe éducatif islamique et le Département des sciences psychologiques de la Faculté des sciences de l'éducation, les parents d'élèves sourds et les enseignants.

L'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et la science (ALECSO) a présenté un plan de traduction du Saint Coran pour les personnes atteintes de surdité, afin d'élargir leurs connaissances et d'utiliser les nouvelles technologies de l'information et de la communication dans l'apprentissage. Ce programme utilise le système d'écriture SignWriting qui est un des systèmes d'écriture en langue des signes, les plus importants et les plus courants. Ce projet vise à fournir une traduction littérale du texte du Coran et une interprétation écrite du sens des versets, dans la langue des signes.

گنجاندن زبان اشاره در برنامه‌های آموزشی مدارس عربی

La deuxième caractéristique du projet est qu'il s'agit d'une combinaison de la technologie virtuelle 3D et de clips vidéo, afin de fournir une interprétation visuelle de diverses sourates du Coran, en langue des signes.

Elham Shahin, secrétaire générale adjointe à l'Institut de recherche islamique d'Al-Azhar, a déclaré qu'Ahmad al-Tayeb, le cheikh d'Al-Azhar, avait souligné la nécessité de prêter attention aux personnes handicapées, et de leur fournir des services d'enseignement du Coran.

گرامیداشت هفته آموزش به ناشنوایان در جهان عرب

« C'est pourquoi l'Institut de recherche islamique d’Al-Azhar a décidé que Mona Ashour, sera chargée d'organiser chaque semaine, des réunions d’enseignement islamique pour les sourds, en langue des signes. Ce programme a débuté le 31 août 2022 au centre d’Al-Azhar, et Mona Ashour enseigne directement les questions religieuses aux personnes sourdes, tous les mercredis », a-t-elle dit.

La première école de mémorisation du Coran et des sciences religieuses pour les femmes et les filles égyptiennes sourdes, avait été créée dans la province de Menya, grâce aux efforts du département des dons de la province de Menya et à la demande d'un certain nombre de femmes et de filles sourdes.

Cette école a été établie dans la mosquée « Al-Amrawi » de la ville de Menya et enseigne la mémorisation et l'interprétation du Coran en langue des signes, les sciences religieuses, l'éducation, la vie du prophète (as), la prière et certains récits du Coran.

Cheikh Salameh Abd al-Razzaq, représentant du Ministère des dons dans la province de Menya, a déclaré que cette école était la première école d'enseignement du Coran et des sciences religieuses aux sourds, en Égypte.

En Indonésie, qui est le pays islamique le plus peuplé, avec une population de 242 millions d'habitants, une école religieuse pour enfants sourds, a été créée dans la ville de Yogyakarta.

Selon le ministère indonésien des Affaires religieuses, environ 4 millions d'élèves résident dans 27 000 établissements à travers le pays. L'école de Yogyakarta est l'une des rares écoles à proposer une éducation islamique aux élèves sourds.                        

Abu Qahfi, le fondateur de cette école, a dit qu’il avait lancé cette entreprise lorsqu’il avait réalisé que les enfants sourds en Indonésie, ne connaissaient pas leur religion.

Aujourd'hui, cette école accueille 115 garçons et filles de tout l'archipel, qui rêvent de devenir des mémorisateurs du Coran.

Al-Ghafi et ses bienfaiteurs fournissent toutes les facilités pour financer l'école, et les enfants de familles pauvres qui ne peuvent pas payer les frais d'inscription, les livres, les vêtements et les articles d'hygiène, peuvent s’y inscrire gratuitement.

Dans cette école, les enfants apprennent également la loi islamique, les mathématiques, les sciences et les langues étrangères, afin qu'ils puissent poursuivre leurs études à des niveaux supérieurs.

L'école coranique contribuent principalement à accroître la confiance en soi des enfants, en tant que membres malentendants de la société.

 

4088719

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha