Condamnation de l'anti-islamisme d’une figure d'extrême droite, en France

7:10 - October 05, 2022
Code de l'info: 3482247
Téhéran(IQNA)-Les propos de Patrick Gardan, membre de l'extrême droite française, dans une émission télévisée, soutenant le terroriste responsable de la tuerie de musulmans en Nouvelle-Zélande, et l’anti islamisme en France, ont suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux français.

Le militant d'extrême droite Patrick Gardan qui a demandé la disparition de l'islam en France, a fait ces déclarations lors de l'émission TPMB, diffusée sur la chaîne française C8, et a clairement déclaré qu'il ne voyait aucun problème dans l'attaque terroriste de Nouvelle-Zélande.

Gardan a précisé : « J’ai un vrai problème avec l'islam en tant que religion, et le Coran en tant que livre saint ».

Comparant les attentats terroristes de 2015 à Paris, qui ont fait 137 morts, et les attentats terroristes contre une mosquée en Nouvelle-Zélande, qui ont tué 49 musulmans, il a déclaré : «  On ne peut pas condamner les autres pour quelque chose que nous faisons. Dieu merci, la France a encore une communauté juive et malgré les efforts de certains, n'a pas été complètement islamisée ».

Des militants de médias sociaux ont demandé : « Si un musulman parle des chrétiens comme ça, quel sera le comportement de la chaine ? Est-ce qu’une émission télévisée d'une chaîne française l'accueillera à nouveau ? »

Nabil Boudi, avocat, a écrit sur sa page personnelle sur Twitter, en réponse à ces déclarations : « Beaucoup de mes clients ont été traduits en justice et condamnés pour des déclarations bien moins violentes que celles de Gardan, parce qu’ils étaient musulmans ».

La journaliste et militante sociale, Faizah Bin Mohammad, a déclaré : « Les paroles de Gardan sont le résultat de la propagande des médias d'extrême droite. Ces propos normalisent l'islamophobie qui se développe rapidement ».

4089401

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha