La différence entre le commerce et l'usure dans le Coran

11:04 - December 06, 2022
Code de l'info: 3482892
Téhéran(IQNA)-L'usure provoque la destruction de tous les capitaux des personnes faibles.

Les recherches montrent que l'usure est née avec l'invention et la diffusion de l'argent, et que son histoire remonte même à l’époque d’avant Jésus christ (as). L'usure signifie accorder un prêt et demander quelque chose de plus que le montant du prêt en retour.

Des relations économiques correctes dans une société, conduisent à la croissance et au progrès culturel, mais l'usure est à l'opposé des relations économiques correctes et contribue à l'oppression d’une partie de la société.

A partir des versets coraniques et des hadiths, les érudits musulmans considèrent l'usure comme haram (interdite), et il a été souligné dans les textes islamiques, que la raison de cette interdiction est la lutte contre l'oppression d'une part, et la promotion de bonnes pratiques sociales comme le prêt, d'autre part.

Bien sûr, l'usure a aussi été interdite dans plusieurs religions, mais les adeptes de ces religions ont pratiqué l'usure de façon indirecte, ce qui rend ce comportement doublement laid.

Le Coran au verset 275 de la sourate Baqara déclare :

 

 » الَّذِينَ يَأْكُلُونَ الرِّبَا لَا يَقُومُونَ إِلَّا كَمَا يَقُومُ الَّذِي يَتَخَبَّطُهُ الشَّيْطَانُ مِنَ الْمَسِّ ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَالُوا إِنَّمَا الْبَيْعُ مِثْلُ الرِّبَا وَأَحَلَّ اللَّهُ الْبَيْعَ وَحَرَّمَ الرِّبَا فَمَنْ جَاءَهُ مَوْعِظَةٌ مِنْ رَبِّهِ فَانْتَهَى فَلَهُ مَا سَلَفَ وَأَمْرُهُ إِلَى اللَّهِ وَمَنْ عَادَ فَأُولَئِكَ أَصْحَابُ النَّارِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ « 

« Ceux qui mangent [pratiquent] de l'intérêt usuraire ne se lèvent (au jour du Jugement dernier) que comme se lève celui que le toucher de Satan a déséquilibré. Cela, parce qu'ils disent : « Le commerce est comme l'intérêt » alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant et son affaire dépend d'Allah. Mais quiconque récidive... alors les voilà, les gens du Feu ! Ils y demeureront éternellement » 

Dans le Tafsir al-Mizan, l’Allameh Tabataba’i explique pourquoi Dieu a ainsi menacé les usuriers, et déclare que l’usure conduit à la destruction permanente des personnes faibles.

Selon les versets du Saint Coran, un commerce sain est légal mais l'usure est interdite car elle est à l’origine d’une destruction morale, psychologique et économique, un obstacle au développement de l'humanité et responsable de l'augmentation des discriminations de classe. Dans la société, elle détruit l’esprit de travail et d'effort, anéantit les couches sociales faibles et empêche le processus équitable de répartition des richesses.

Tags: usure en islam ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha