7:39 - January 11, 2017
Code de l'info: 3462020
Le soutien des pays occidentaux au groupe terroriste de Daesh entre dans le cadre d’un vaste projet d’islamophobie.
Le rôle de Daesh dans le développement de l’islamophobie
Ahmad al-Bahrani, spécialiste irakien en sciences politiques, militant médiatique et représentant de la chaine Al-Rashid en Iran, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a déclaré : « Les médias doivent donner des informations exactes mais le domaine des commentaires est très large. »
« Le budget des chaines influentes, a-t-il dit, est parfois plusieurs fois plus élevé que le budget de la République islamique d’Iran et les chaines de la résistance travaillent avec un budget de 4 ou 5 millions de dollars. Ce qui est minime. Les chaines islamiques ou en relation avec la résistance doivent être mieux financées et ne pas se multiplier au point de porter atteinte à l’image de la résistance. Il faut diminuer le nombre des chaines et nous concentrer sur les chaines influentes comme « Al Mayadeen », « Al Safir » ou  « Raialyoum ». »
« Les médias peuvent être très influents et Daesh en a tiré plus de profits que nous bien entendu avec l’aide de ceux qui les soutiennent. Même les spécialistes des pays européens le reconnaissent. Nous avons aussi des problèmes au niveau de la direction où nous manquons de spécialistes, ainsi qu’aux autres niveaux. Les responsables devraient suivre une formation continue car les techniques médiatiques évoluent à grande vitesse. Daesh et les régimes arabes opposés à l’Iran, ont aussi très bien utilisé les réseaux sociaux et particulièrement Twitter qui a des millions d’utilisateurs », a-t-il dit. 

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: