9:30 - January 14, 2017
Code de l'info: 3462042
La mairie de Nice va procéder à un nouveau recours devant le tribunal administratif pour faire fermer la mosquée En-Nour, ouverte en juin dernier.

La mosquée En-Nour fait polémique depuis son ouverture en juin 2016. Le terrain sur lequel elle s’établit a en effet été acheté par un ministre saoudien.
Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d’Azur, a affirmé dans un communiqué publié ce vendredi 13 janvier qu’ils continuent "d’avoir des interrogations sur le financement de ce lieu de culte dont le propriétaire est toujours le ministre d'Arabie Saoudite des Affaires Islamiques”. Il souhaite délocaliser la mosquée afin d’ouvrir une crèche sur ce terrain.
La préfecture des Alpes-Maritimes a enterré cette idée de crèche en rejetant vendredi matin une déclaration d’utilité publique favorable au projet. Entretemps, la mosquée avait été autorisée à ouvrir par décision du Conseil d’Etat.
Christian Estrosi attaque aujourd’hui cette décision et promet d’engager "tous les moyens de droit pour faire échec à l'implantation durable de ce lieu de culte installé au cœur d'une zone d'activité économique”.
valeursactuelles

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: