7:56 - January 29, 2017
Code de l'info: 3462197
Le cheikh Hassan al Jenayeni, religieux égyptien qui s'exprimait en réaction à l'interdiction de la publication des Corans en couleurs par Al Azhar, a indiqué que ce centre n'avait pas le pouvoir au niveau de l'exécutif pour appliquer cette interdiction.
Al Azhar n'a pas le pouvoir d'interdire les Corans en couleur
Selon le quotidien Youm7, le cheikh Hassan al Jenayeni qui parlait lors de l'émission Qossor al Kalam, à la chaîne de satellite Al-Nahar One a ajouté : "Al Azhar n'est pas une instance exécutive en mesure d'interdire les Corans en couleur."
"Al Azhar est un centre religieux qui peut sensibiliser et guider les gens pour qu'ils distinguent entre le bien et le mal. Aussi le centre n'est-il pas un appareil exécutif en mesure d'interdire la publication des Corans", a-t-il ajouté.
Al Jenayeni a souligné : "C'est le gouvernement égyptien qui doit décider de l'interdiction de la publication des Corans en couleur."
Il a cependant expliqué que le centre des recherches islamiques d'Al Azhar avait annoncé l'interdiction de ces Corans afin que les gens n'oublient pas l'objectif de la lecture du Coran qui est la réflexion dans la Parole Divine.
3567688

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: