8:36 - July 15, 2017
Code de l'info: 3463608
Ayoub Kara cherche à améliorer les conditions de voyage des pèlerins musulmans en Arabie Saoudite, et dit que Donald Trump a ouvert la voie.
Vols directs israéliens à destination de la Mecque
Le ministre israélien des Communications, Ayoub Kara, tenterait de convaincre l’Arabie saoudite d’autoriser les vols directs depuis Tel Aviv, sous prétexte de transporter les Palestiniens originaires des territoires occupés en 1948 voulant faire le pèlerinage à la Mecque.

Kara espère que les réalités changeantes du Moyen Orient et les négociations régionales parrainées par les États-Unis aideront à parvenir à cet objectif, a annoncé mercredi le site d’information Bloomberg, cité par The Times of Israel.

Kara a indiqué avoir parlé à des fonctionnaires en Arabie Saoudite, en Jordanie et dans d’autres pays. Ces derniers ont affirmé qu’ils étaient « prêts à le faire, mais le dossier reste très sensible et il s’agit encore là d’une question de négociation ».

« La réalité a changé, a déclaré Kara. C’est le bon moment pour faire la demande, et je travaille dur dessus. »

Puisque l’Arabie saoudite ne reconnaît pas les passeports israéliens, Kara discute également de la possibilité pour les Saoudiens d’émettre des documents de voyage temporaires pour les pèlerins.

Lorsque le président américain Donald Trump a visité « Israël » en mai, son avion a été considéré comme étant le premier à décoller directement de Ryad pour Tel Aviv. Les autres avions qui l’accompagnaient devaient dévier quant à eux leur vol vers Chypre avant d’atteindre ensuite le ciel israélien.

Au cours des derniers mois, les responsables israéliens ont laissé entendre leur désir de voir l’Arabie saoudite jouer un rôle dans l’effort de paix régional israélo-palestinien et les États-Unis auraient également poussé pour que Ryad soit impliqué dans ce processus.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite, Adel al-Jubeir, a déclaré en février qu’il était optimiste sur le fait que les Arabes et les Israéliens puissent parvenir à un accord de paix en 2017.
Al Manar
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: