9:03 - September 18, 2019
Code de l'info: 3470624
Faisant référence aux récentes frappes de drones menées par Ansarullah contre les installations pétrolières d’Aramco, les Yéménites ont déclaré que leurs prochaines cibles seront les infrastructures vitales de l’Arabie saoudite dont les revenus servent à acheter des équipements militaires pour attaquer le Yémen.

En mars 2009 l'Arabie saoudite a lancé une guerre sanglante contre le peuple yéménite et après plus de quatre ans et malgré des coûts élevés, plie sous le lourd fardeau d'une guerre d'usure. La guerre qui a débuté avec la coalition saoudienne et émiratie, a été un échec ainsi que la guerre par procuration entre les deux pays. La nouvelle du mécontentement du monarque saoudien vis-à-vis des médias, montre le profond fossé qui sépare Riyad et Abou Dhabi au sujet des événements au Yémen.


Les tensions entre Riyad et Abou Dhabi sont le résultat d'une guerre au Yémen qui dure depuis des années sans aucun résultat. Selon certains analystes, les récents pourparlers des Émirats arabes unis avec l’Iran sur la sécurité maritime, indiquent que leur "lune de miel" avec l'Arabie saoudite est terminée.
Le ministère de l'intérieur saoudien a annoncé le 14 septembre 2019, que deux incendies s'étaient produits à la société Aramco suite à des tirs de drones yéménites. Quelques heures après les attaques, confirmant la plus grande attaque contre des installations pétrolières de l'est de l'Arabie saoudite, le porte-parole des forces armées yéménites a annoncé que ces attaques se poursuivraient si la guerre de la coalition saoudienne contre le Yémen se poursuivait.


Abdul Wahab al-Muhabashi, membre du mouvement yéménite Ansarullah, a déclaré que le ciblage des installations pétrolières d'Aramco en Arabie Saoudite, avait eu un impact significatif sur les exportations de pétrole saoudien et que le fonctionnement de l'installation sera suspendu pendant des semaines.
Abdullah Salam al-Hakimi, haut responsable du ministère des Affaires étrangères et ex-ministre du Dialogue national, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a déclaré que la coalition saoudienne émiratie était en danger.


« Le message de cette opération est que les Yéménites se concentreront sur les infrastructures et les bases économiques, en particulier les centres pétroliers saoudiens qui stimulent l'économie saoudienne et permettent d’obtenir le matériel militaire nécessaire pour l'agression contre le Yémen. Cela empêchera les exportations de pétrole de traverser le détroit d’Hormuz et la mer Rouge, et privera ensuite les assaillants des ressources financières qui leur permettent de poursuivre la guerre et leurs crimes au Yémen. Les installations pétrolières "Baqiq" et "Kharis" représentent plus de 90% des ressources pétrolières. Cibler ces sources de revenus entraînera un effondrement économique et politique, la fin de l'agression et du blocus du Yémen.


Les dirigeants politiques yéménites ont toujours appelé la coalition saoudienne soutenue par les États-Unis et l'Occident, à mettre fin au siège brutal et aux crimes horribles de ces cinq dernières années. Dans le même temps, le peuple yéménite a poursuivi ses opérations pour résister aux envahisseurs et se défendre légitimement. Jusqu'à présent, les autorités yéménites n'ont pas reçu d'appels de la part des dirigeants saoudiens, et le peuple yéménite compte sur l'intensification de ses opérations contre les envahisseurs et le siège, jusqu’à ce que les dirigeants saoudiens entendent la voix de la raison et se résignent à la paix, faute de quoi leur sort sera terrible. La vérité est que les peuples du Yémen, du Najd, du Hijaz et de la région orientale de l'Arabie saoudite sont des frères et des amis, et nous ne visons pas nos frères mais la politique d'hostilité et de destruction de la famille dirigeante, en Arabie saoudite et contre ses voisins. Les chefs politiques et les partis yéménites nationaux ainsi que les groupes de la patrie yéménites ont des contacts, des réunions et des accords avec leurs frères en Arabie saoudite, afin d'œuvrer ensemble à l'élimination de la famille dirigeante et de mettre fin à son comportement dévastateur dans la région, et c'est peut-être ce que voulait dire le porte-parole des forces armées yéménites. Je pense que nous assisterons ensuite, à des opérations conjointes entre le peuple yéménite et ses voisins, afin de mettre fin aux hostilités et d'assurer la sécurité, la stabilité et la paix.


Nous avons appris de la révolution islamique en Iran, dirigée par l’imam Khomeiny, comment bâtir notre nouveau pouvoir et notre vie, en dépit des attaques, du blocus et des sanctions. Les envahisseurs pensaient mettre fin à l’invasion du Yémen en quelques semaines, détruire les capacités de défense du Yémen et vaincre les combattants yéménites. Ils ont commis de grands crimes au Yémen, mais Dieu nous a aidés. Avec les moudjahidin et la direction nationale, le Yémen a fait preuve d’héroïsme, à rétabli l'armée et la sécurité, et a réuni les comités populaires de moudjahidin. Cela a pris des années. Ce saut considérable dans nos capacités de défense et de production militaire, en particulier les missiles balistiques et les drones avancés, nous a permis de reconstruire notre puissance sous le feu de l’ennemi. Cela nous a rendus plus forts et a été un grand obstacle sur le chemin de l'ennemi. Nous nous sommes pour cela, inspirés de l'expérience de la République islamique d'Iran qui s'est reconstruite selon de nouveaux principes, et nous sommes reconnaissants envers Dieu.


Nous nous acquittons de notre devoir sacré de défense et de résistance à l'agression, à l'occupation, au siège et aux crimes odieux de la coalition saoudienne, soutenue par les États-Unis, le régime sioniste et l'Occident arrogant. Plus l'agression saoudienne se poursuivra, plus la grâce divine, le pouvoir et l'efficacité de nos héros se renforceront pour la défense de notre patrie, notre indépendance et notre dignité. Il y a plus d'un million de combattants armés dans l'armée et dans les comités populaires, et leur nombre augmente, alors que la coalition saoudienne s'affaiblit et se fracture. Nous n'avons d'autre choix que de continuer à nous battre pour la paix et pour vaincre l’agresseur et la coalition saoudienne. S'ils répondent à l'appel de la paix, ils seront sauvés du mauvais sort qui les attend », a-t-il déclaré.
3842695

Prénom:
Email:
* Commentaire: