Le chef du pouvoir judiciaire iranien: 
9:19 - November 18, 2019
Code de l'info: 3471137
Le chef du pouvoir judiciaire iranien, l’hojat ol islam Ebrahim Raïssi  a affirmé qu’aujourd’hui nous sommes témoins de l’apparition de la nouvelle civilisation islamique.
Il a ajouté : « Nous avons l’impression que les manifestations de cette civilisation sont là et nous voyons aujourd’hui dans le monde musulman qu’une civilisation au nom de la religion est tout à fait réalisable ».
 
Lors de la cérémonie de clôture de la 33e conférence internationale de l’unité islamique, le 16 novembre à l’hôtel Parsian Azadi de Téhéran, il a indiqué : « Aujourd’hui la question palestinienne est différente de ce qui était le cas dans le passé. Imam Khomeiny (ra) a dit que la question de Qods est le premier problème du monde de l’islam. Aujourd’hui nous voyons que les penseurs du monde de l’islam considèrent la libération d’Al Aqsa comme leur première revendication. Aujourd’hui les combattants palestiniens, yéménites et ceux du Hezbollah libanais dominent le monde musulman. »
 
« De nouvelles idées se posent de plus en plus dans le monde musulman. La 33e conférence de l’unité islamique doit servir de plateforme pour la seconde phase de la révolution, ce qui était défini par notre guide et ce mouvement doit s’avancer par une nouvelle vision et par une haute pensée », a ajouté l’hojat ol islam Raïssi.
 
Faisant allusion aux défis et aux problèmes entravant l’unité du monde musulman, il a précisé : « Parfois nous voyons les différences du point de vue de l’Occident et parfois du point de vue de l’islam. L’Occident parle de l’opposition entre la tradition et la modernité dans le monde de l’islam et défend ce qui est conforme avec son point de vue. »
 
« De nos jours l’unité est un sujet stratégique et inévitable et ceux qui appellent à la dispersion, servent la stratégie de l’ennemi », a-t-il conclu.

 

Prénom:
Email:
* Commentaire: