7:43 - January 01, 2020
Code de l'info: 3471563
Un hôpital du Bangladesh a suspendu son projet de dons de lait maternel destiné à des nourrissons. Cela à la suite d'une réaction violente de responsables religieux musulmans qui ont estimé que cette pratique constituait une violation de la loi islamique.
Ce programme devait permettre de nourrir jusqu'à 500 orphelins et nouveaux-nés dont les mères travaillent dans ce pays en grande majorité musulmane qui enregistre l'un des taux les plus élevés au monde de malnutrition infantile et de retard de croissance.
 
Les responsables religieux ont estimé que ce programme pourrait conduire à une violation de la Charia si deux bébés buvaient du lait provenant de la même mère et devaient par la suite se marier.
 
"Mariages illégaux"
"Leur mariage et leur descendance deviendraient illégaux", a expliqué Gazi Ataur Rahman, porte-parole de l'influent parti politique Islami Andolan Bangladesh.
 
La banque de lait devait ouvrir ce mois-ci dans la capitale Dacca, mais le coordinateur du projet, Mojibur Rahman, a annoncé son report à une date ultérieure à la suite de "nombreuses critiques". Il a ajouté que l'hôpital avait mis en place des règles strictes autour de ce projet.
 
"Nous collectons et conservons le lait séparément et nous enregistrons rigoureusement l'identité des donneurs", a-t-il déclaré à l'AFP lundi, au lendemain de l'annonce de la suspension de ce projet.
AFP
Prénom:
Email:
* Commentaire: