8:07 - February 21, 2020
Code de l'info: 3472042
Le président du Parlement turc a fustigé mercredi les propos islamophobes du président français Emmanuel Macron.
« Les remarques de Macron sur la lutte contre le séparatisme islamique sont un exemple d’islamophobie primaire », a déclaré Mustafa Şentop dans un tweet.
 
« La France devrait d’abord affronter son histoire raciste et riche en massacres », a-t-il dit, évoquant son passé colonialiste.
 
Les remarques de Şentop sont intervenues après que Macron ait déclaré qu’il mettrait fin au système dans lequel les pays étrangers envoyaient des imams musulmans en France, dans une série de mesures répressives qu’il a nommé le « séparatisme ».
 
Parmi ces mesures, le président français a déclaré que le gouvernement avait demandé aux responsables musulmans du pays de former des imams en France et en français, afin d’empêcher la propagation de ce qu’il a appelé « l’islam politique ».
Prénom:
Email:
* Commentaire: