11:29 - March 02, 2020
Code de l'info: 3472151
Téhéran(IQNA)-Le livre de Mohammad Ali Shomali publié par les services culturels de la République islamique d'Iran à Athènes, est un livre utile et précieux pour les non-musulmans qui veulent étudier l'islam et les jeunes musulmans qui ont grandi dans la société occidentale.
Cet ouvrage précieux de 165 pages, a été traduit de l’anglais au grec, avec la collaboration du Centre islamique anglais dépendant du Bureau du Guide suprême, et publié à 1000 exemplaires.
 
Ce livre sera remis aux bibliothèques nationales, aux universités et aux bibliothèques des municipalités grecques, et présenté lors des différentes expositions du livre, organisées cette année. Il sera également bientôt disponible sous forme de fichier PDF, sur le portail des services culturels iraniens en Grèce, et sur des pages virtuelles à l'usage des amateurs de langue grecque.
 
Ali Mohammad Helmi, conseiller culturel de la République islamique d'Iran en Grèce, dans la préface du livre, a déclaré que le chiisme avait toujours été associé au nom de l'Iran et que le chiisme état la religion officielle de l'Iran depuis plus de cinq siècles, depuis l'époque safavide.
 
« Bien que les gouvernements chiites antérieurs, comme les Alaouites du Tabaristan et les Al-Boyeh aient régné sur une grande partie de l'Iran, c’est la révolution islamique à notre époque, qui a proposé une nouvelle approche des relations entre le chiisme et l’Iran. La révolution islamique d'Iran, du point de vue culturel et social, a ouvert la voie à des changements politiques et sociaux majeurs. C'est suite à cela et à de nombreux événements, que le chiisme est devenu un des facteurs les plus influents du monde géopolitique. En d'autres termes, avec la Révolution islamique, le chiisme a prospéré et a acquis un pouvoir politique dans un grand pays comme l'Iran », a-t-il dit.
Tags: Islam ، chiisme ، grec ، publications
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: