11:08 - March 03, 2020
Code de l'info: 3472165
Téhéran(IQNA)-La vie politique de l'Inde en tant que pays démocratique malgré sa diversité, est l'un des miracles de l'histoire politique moderne. Les experts en science politique considèrent ce pays comme le berceau de la plus grande démocratie du monde. Cependant, le nouveau projet de loi sur la citoyenneté pose un défi majeur à la démocratie dans cet état de 72 peuples.
L'ampleur et l'intensité des protestations populaires contre la nouvelle loi indienne sur la citoyenneté, le plan national d'enregistrement des citoyens et les récents affrontements violents entre partisans et opposants à ces projets, montrent que quelque chose de fondamental est en jeu à savoir l'avenir d'une nation avec une longue histoire de pluralisme et de tolérance religieuse.
 
Les opposants à la nouvelle loi s’appuient sur la Constitution et utilisent des symboles de patriotisme comme le drapeau national et l'hymne national pour montrer que la loi sur la citoyenneté et le plan national d'enregistrement des citoyens (NRC) constituent des menaces pour l'identité de l'Inde. 
La Constitution qui était censée être un cadre d’action pour le pouvoir, est devenue un outil pour les protestataires. Les manifestations ont commencé dans le nord-est de l'Inde, en particulier dans l’état de Assam, et font craindre que la nouvelle loi déclenche des décennies de troubles en Inde, sous prétexte de lutter contre l'immigration illégale. 
 
Avec l'introduction de la loi sur la citoyenneté et l'enregistrement national des citoyens, la communauté musulmane se considère plus vulnérable que jamais, et exposée à des discriminations. En outre, la société civile conservatrice en Inde, en particulier les universitaires qui s'opposent aux excès du gouvernement et du nationalisme radical, considèrent ces mesures comme des menaces pour cette société pluraliste et démocratique.
 
Pour les manifestants du nord-est et de la communauté musulmane indienne, il s’agit d’une lutte pour la survie, mais pour les universitaires et la société civile, il s’agit d’une question idéologique.
 
La nouvelle loi sur la citoyenneté indienne est basée sur l'octroi de la citoyenneté aux immigrants de trois pays voisins, à condition qu'ils ne soient pas musulmans. Les citoyens musulmans y voient plus qu'une loi sur l'immigration et pensent que l’objectif principal est de les priver de leur citoyenneté. Cela a conduit à des manifestations de musulmans contre la loi dans toute l'Inde, et de nombreux hindous, sikhs et chrétiens s'y sont opposés également.
قانون جدید شهروندی؛ چالش بزرگ دموکراسی در هند
Asaduddin Ou’isi, secrétaire général de la Ligue musulmane de l'Inde, estime que la nouvelle loi sur la citoyenneté et le plan national d'enregistrement sont des programmes pour violer les droits des pauvres et des classes défavorisées.
 
La violence des extrémistes hindous contre les manifestants s'est intensifiée depuis la semaine dernière, lorsque Kapil Mishra, un politicien local du parti indien au pouvoir, a annoncé que lui et ses partisans prendraient des mesures si la police ne pouvait pas mettre fin aux protestations contre la loi sur la citoyenneté. Quelques heures après l'ultimatum de Mishra, ses partisans ont attaqué les manifestants, ont incendié les maisons et les magasins des musulmans, et incendié des mosquées. Dans ces affrontements 39 personnes, en majorité des musulmans, ont été tuées. Le parti extrémiste hindou au pouvoir, considère l'hindouisme comme la seule religion valable et correcte en Inde. Garyaj Singh, un ministre du gouvernement indien, a déclaré le mois dernier, que tous les musulmans du pays devraient être envoyés au Pakistan.
قانون جدید شهروندی؛ چالش بزرگ دموکراسی در هند
Ce qui se passe en Inde, n'est pas seulement un conflit religieux entre musulmans et hindous, mais un conflit politique entre ceux qui voient l'Inde comme un pays ouvert au niveau religieux, et ceux qui souhaitent faire de l’Inde un pays hindou. 
 
Lequel de ces deux types de pensée prévaudra est important non seulement pour les musulmans, mais pour l'avenir de tous les Indiens.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: