12:08 - April 19, 2020
Code de l'info: 3472590
Téhéran(IQNA)-Le ministère des affaires religieuses d'Indonésie a publié une circulaire à la veille du mois sacré du Ramadan, annulant les récitations du Coran dans les mosquées, et appelant au paiement de la zakat al-fitr dès que possible.
À la veille du ramadan, le ministère des affaires religieuses a publié une circulaire afin de fournir des directives pour un culte conforme à la loi islamique mais empêchant la propagation du coronavirus et protégeant les employés et la communauté musulmane.
 
Le ministère indonésien des affaires religieuses a déclaré que la directive, en plus de l’organisation des programmes religieux pendant le Ramadan et l'Aïd al-Fitr, réglementera la collecte et la distribution de la zakat.
 
Les musulmans ne devront pas aller dans les mosquées pour les prières mais prier dans leurs maisons. De même, les réunions de récitation du Coran et autres activités religieuses seront annulées dans les mosquées des centres gouvernementaux et non gouvernementaux.
 
Les musulmans paieront la zakat al-fitr à l’avance, afin qu'elle puisse être distribuée aux nécessiteux et l'Aïd al-Fitr sera organisée à partir des médias sociaux ou d’appels téléphoniques.
 
Nasruddin Omar, imam de la grande mosquée « Esteghlal » d’Indonésie, a déclaré lors d'une réunion avec Fakhrul Razi, ministre des affaires religieuses, que la mosquée offrait chaque année des repas d’iftar aux nécessiteux pendant le ramadan, mais qu’avec le déclenchement de l'épidémie de Covid19 et selon les recommandations du gouvernement, il n'y aura pas de programme d’iftar cette année. 
 
« Les responsables de la mosquée ont cependant identifié des zones déshéritées et prépareront de la nourriture pour les nécessiteux et les prisonniers. Suite aux instructions du gouvernement, la mosquée n’organisera pas les prières en commun mais un discours en ligne avant la prière de Taravih. Le premier discours sera prononcé au début du Ramadan, en présence du ministre des affaires religieuses comme par le passé », a-t-il dit.
 
En réponse, le ministre des affaires religieuses a annoncé son soutien et promis de faciliter la mise en œuvre des programmes.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: