10:31 - April 27, 2020
Code de l'info: 3472674
Téhéran(IQNA)-Alors que le mois de Ramadan vient de démarrer en Grande-Bretagne, le secrétaire général du Conseil Musulman Britannique vient de faire une annonce inédite. En effet, il vient de suggérer que les mosquées pourraient fermer définitivement. Et ne pas rouvrir à la fin du confinement.
Les mosquées de Grande-Bretagne, principalement financées par des dons de fidèles et d’œuvres caritatives, sont durement touchées depuis le début du confinement.
 
Harun Khan, secrétaire général du Conseil Musulman Britannique, a déclaré à Sky News:
 
« Les mosquées seront touchées de manière très importante. La majorité des mosquées sont gérées comme des organisations caritatives. Elles dépendent fortement du soutien qu’elles reçoivent des visiteurs et des fidèles. »
 
« C’est presque disparu du jour au lendemain. Ce sont des institutions qui doivent se maintenir avec du personnel qui doit être payé. C’est une période vraiment, vraiment difficile. Ce sera un Ramadan comme jamais auparavant. »
 
Afin de s’adapter aux besoins des musulmans en période de confinement, certaines des 2000 mosquées de Grande-Bretagne se tournent vers les médias sociaux et les applications. Elles restent ainsi en contact avec les fidèles. En diffusant en direct des conférences, des cours et des prières.
 
La mosquée Green Lane à Birmingham est remplie d’environ 3 000 fidèles par jour pendant Ramadan. Elle a été abandonnée.
 
Le chef des services sociaux de la mosquée Green Lane, Salim Ahmed, a déclaré:
 
« C’est très étrange. Venir à la mosquée fait partie de notre vie sociale ainsi que de la vie de culte. Mais nous devons suivre les règles. »
 
« Normalement, en dehors du verrouillage, il y a des cours, des cours pour femmes, des cours éducatifs et la prière cinq fois par jour. Maintenant, il n’y a rien de tout cela. »
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: