10:17 - May 05, 2020
Code de l'info: 3472763
Téhéran(IQNA)-Le site Web d'Al-Jazeera a présenté une Irakienne dévouée à l’enseignement du Coran dans son pays. Umm Wasam a consacré la maison qu'elle a achetée à crédit à l’enseignement du Coran aux enfants et aux adolescents.
L'Irak est un pays aux différentes ethnies, il y a des Arabes, des Kurdes, des Turkmènes, des Assyriens, des Chaldéens, des Mandaeans, des Sabéens et d'autres groupes ethniques. Le pays peut être divisé en trois zones complètement différentes en termes de structure sociale et culturelle. Les Arabes sunnites vivent dans le centre de l'Irak, les Kurdes dans le nord et à l'est, et les chiites dans le sud, chacun de ces groupes ayant ses propres caractéristiques culturelles et sociales. Bien sûr, en plus de ces trois groupes principaux, il y a aussi les Turkmènes, les Assyriens et les Yézidis qui ont également des cultures et des croyances différentes.
 
Parmi les centres coraniques actifs dans ce pays, nous pouvons citer l’Astan Hosseini qui compte plus de 231 centres dans différentes provinces. Les universités et centres de formation les plus importants pour les études coraniques sont l'Université Imam Musa Kazem, l'Université islamique de Najaf Ashraf, la Faculté de jurisprudence de Najaf, la Faculté des sciences islamiques, l'Université de Bagdad, l'Université Mustansiriyah des sciences islamiques, le Département des sciences coraniques, la Faculté sunnite et l'Université islamique de Mossoul (d’obédience sunnite).
 
Le site Web d'Al-Jazeera a présenté les activités coraniques d’une Irakienne qui a offert sa maison pour enseigner le Coran aux enfants de sa région.
 
Umm Wasam, âgée de 70 ans, habite à Al-Amara, capitale de la province de Maysan dans le sud de l'Irak, a décidé de transformer sa maison en centre coranique pour enseigner la mémorisation et la lecture du livre de Dieu, et aider son pays confronté à des défis économiques difficiles.
اقدام منحصر به فرد بانوی در راستای آموزش قرآن / گزارش
Ces dernières semaines, Wasam, le fils de ۴۰ ans de la femme irakienne, a apporté les dernières modifications avant de confier la maison à une association coranique d’al-Amara.
 
« L'idée de dédier la maison m'est venue à l'esprit lorsque son fils a parlé des problèmes de l'Association coranique d'Al-Amara et de la petite taille d’une mosquée destinée à l’enseignement de la mémorisation et de la récitation du Coran », a-t-elle expliqué.
اقدام منحصر به فرد بانوی در راستای آموزش قرآن / گزارش
Sadjad Mansour, le chef des réunions coraniques de la province de Maysan, a salué cette action et a déclaré : « De nombreuses associations coraniques dans la province de Maysan, enseignent le Coran dans des mosquées qui sont très petites. Malgré le manque d'installations et le manque de soutien des autorités, les centres coraniques de la province de Maysan ont réalisé de nombreuses réalisations, dont la plus importante est la présence de Hashem Al-Jazairi, un des lecteurs de cette région, qui a été classé premier au Concours international coranique de 2010 en Inde. Chaque année, le centre coranique de Maysan accueille des groupes de lecteurs irakiens de différentes provinces du pays et de la province de Maysan pour les compétitions nationales ».
 
Saleh Khalaf al-Dari'i, secrétaire général de l'Union des associations coraniques irakiennes, a déclaré : « Le nombre des associations affiliées à ce centre, est de 280, présentes dans différentes provinces d'Irak. L'Union des associations coraniques irakiennes organise cinq compétitions nationales chaque année, en plus des concours internationaux, avec la participation de plus de 20 pays islamiques, et toutes les institutions sont gérées par des organisations caritatives ». 
اقدام منحصر به فرد بانوی در راستای آموزش قرآن / گزارش
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: