10:00 - May 17, 2020
Code de l'info: 3472876
Téhéran(IQNA)-Jeudi, un citoyen de Chlef en Algérie a trouvé un martinet noir du nom de Apus apus, également appelé Ababil. Cet oiseau fait partie de la famille des apodidés. L’habitant a remis l’oiseau aux services de la Conservation des forêts de la wilaya.
Le chargé de l’information auprès de ces services, Mohamed Boughalia, a expliqué au site algérien Dia Algérie :
 
«Un citoyen a remis à la Conservation des forêts un martinet noir. Il a été examiné et placé sous protection. Car il s’agit d’une espèce rare digne d’intérêt.»
 
Il a ensuite ajouté :
 
«Un expert en protection des oiseaux a examiné l’oiseau qui se trouve en très bon état.»
 
Avant de préciser au sujet de l’Ababil :
 
«Nous ignorons, néanmoins, les raisons de sa chute sur terre. Car il s’agit d’un excellent voilier vivant généralement dans les airs, et sur les hauteurs.»
 
Les Ababil sont une espèce d’oiseaux, mentionnés dans le Coran. Et plus précisément, dans la sourate Al Fil. Ces oiseaux sont connus pour avoir protégé La Mecque de l’armée d’Abraha, roi himyarite. En effet, ils ont jeté des pierres sur les éléphants des ennemis qui s’approchaient de la ville. Cet événement a eu lieu en 552, année que l’on appelle également « année de l’éléphant ».
 
Suite à cette nouvelle, plusieurs médias arabes dont la chaîne Saoudienne Al Arabiya a repris l’information. La vidéo de l’agence algérienne a même été relayée par des médias russes.
 
Pour info, l’ababil est un oiseau qui mesure entre 16 et 17 cm de longueur pour une envergure de 42 à 48 cm. Cette espèce se distingue aisément de l’hirondelle par ses ailes en forme de faucille et son corps plus effilé et plus grand. De même les grandes troupes qu’ils forment et les cris perçants qu’ils poussent sont caractéristiques.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: