11:15 - July 05, 2020
Code de l'info: 3473359
Téhéran(IQNA)-Malgré la participation active des musulmans dans la libération de l’Europe, les racistes et les xénophobes nient le rôle joué par les musulmans dans l’histoire de l’Europe; le chercheur irano-allemand en parle.
David Motadel, chercheur irano-allemand, a déclaré : « Pendant la Seconde Guerre mondiale, les musulmans ont combattu dans divers endroits et des dizaines de milliers de musulmans ont été recrutés dans les armées allemande. La Grande-Bretagne, la France et l'Union soviétique ont bien sûr mieux réussi à mobiliser leur population musulmane et des centaines de milliers de soldats ont combattu dans leurs armées contre l'Allemagne. Près de 250 000 musulmans d'Afrique du Nord, sous contrôle français, se sont enrôlés dans les forces de Charles de Gaulle et ont libéré l'Europe. Cependant, le rôle des musulmans a été ignoré. Aujourd’hui, des racistes et des xénophobes prétendent que les musulmans ne jouent aucun rôle dans l'histoire sociale et politique, et qu’ils soutiennent le terrorisme, alors que les musulmans ont joué un rôle majeur dans le progrès culturel et social de l'Europe. Contrairement à ceux qui nient le rôle des musulmans dans les sociétés occidentales, les musulmans ont joué un rôle important dans la lutte contre le nazisme et le fascisme pendant la Seconde Guerre mondiale, et la libération de l'Europe est en partie due aux luttes musulmanes ».
نقش مسلمانان در جنگ جهانی دوم نادیده گرفته شده است/ مسلمانان در اروپای امروز کاملاً یکپارچه و موفق هستند/
David Motadel, docteur en histoire, qui a effectué de nombreuses recherches sur le rôle des musulmans dans l'histoire européenne et pendant la Seconde Guerre mondiale, est né en 1981 à Detmold en Allemagne. Diplômé de l'Université de Cambridge en 2010 en histoire, il est actuellement professeur adjoint au Département d'histoire internationale de l’école des Sciences économiques et politiques de l'Université de Londres. Ce chercheur a écrit deux livres sur l'influence des musulmans en Europe, intitulés « L'islam et la guerre de l'Allemagne nazie », traduit en persan et publié dans une troisième édition en février 1998 - et « Islam et Empire européen ». 
نقش مسلمانان در جنگ جهانی دوم نادیده گرفته شده است/ مسلمانان در اروپای امروز کاملاً یکپارچه و موفق هستند/
Les enfants polonais à Téhéran
 
Dans une interview avec l’Agence iranienne de presse coranique (IQNA), il a expliqué le rôle des musulmans dans la Seconde Guerre mondiale et leur place en Europe aujourd'hui et déclaré : 
 
« Téhéran était une destination importante pour les réfugiés allemands et autrichiens, mais plus important encore, pendant la Seconde Guerre mondiale, pour les réfugiés juifs et non juifs polonais qui avaient fui l'Union soviétique. À Téhéran, plusieurs milliers de Juifs polonais vivaient dans des camps de réfugiés et plusieurs centaines s’étaient installés dans la capitale iranienne. En dehors de Téhéran, il y avait un camp pour enfants qui abritait 800 à 1 000 enfants juifs déportés de Pologne. Ces réfugiés recevaient de l'aide non seulement des organisations internationales mais aussi de la communauté juive locale de Téhéran. Abdul Hussein Sardari était un diplomate iranien à Paris, qui a obtenu des passeports pour des Juifs iraniens, afghans et d'Asie centrale, et les a sauvés des nazis et du gouvernement de Vichy. Le rôle global de l'Iran dans la Seconde Guerre mondiale, est complexe. En 1941, les Alliés ont occupé l'Iran sous prétexte que Reza Shah soutenait l'Allemagne mais la véritable raison était la position géostratégique de l'Iran. Comparées aux relations économiques et politiques étroites de l'Iran avec Londres, les relations avec l'Allemagne étaient très réduites. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Berlin avait un service en persan (Radio Berlin) qui employait des responsables iraniens comme Bahram Shahrokh et Nezamuddin Akhavi, opposants politiques au gouvernement iranien de l'époque, et Davoud Monshizadeh qui a fondé une organisation nationaliste iranienne, inspirée du national-socialisme allemand, après la Seconde Guerre mondiale. 
نقش مسلمانان در جنگ جهانی دوم نادیده گرفته شده است/ مسلمانان در اروپای امروز کاملاً یکپارچه و موفق هستند/
Abdol Hossein Sadradi, connu sous le nom de Schindler iranien
 
En 1941-1942, lorsque les troupes d'Hitler sont entrées dans des colonies musulmanes en Afrique du Nord, dans les Balkans, en Crimée et dans le Caucase, et ont approché le Moyen-Orient et l'Asie centrale, les responsables de Berlin se sont rendu compte de l’importance du monde islamique et ont fait de grands efforts pour s'unir au monde islamique contre l'Empire britannique, l'Union soviétique et les Juifs. La raison de cet intérêt du Troisième Reich pour les musulmans, était que les zones à population musulmane étaient devenues une partie de la zone de guerre et que la situation militaire allemande s'était détériorée, les stratèges de Berlin recherchant des coalitions plus larges pour poursuivre la guerre et mobiliser les musulmans aux côtés des troupes d'Hitler. Cependant la politique des musulmans pendant la Seconde Guerre mondiale, dépendait des conditions politiques et sociales locales spécifiques. Sur le front de l'Est, l'Union soviétique, la situation était très différente. Les musulmans de Crimée et du Caucase du Nord étaient opposés au gouvernement central depuis l'annexion des tsars aux XVIIIe et XIXe siècles, et la montée des bolcheviks [section marxiste et radicale et l'une des deux principales branches du Parti social-démocrate russe des travailleurs] avait aggravé la situation. À l'époque de Staline, les régions musulmanes étaient soumises à des persécutions politiques et religieuses sans précédent. Après les invasions du Caucase et de la Crimée, beaucoup ont accueilli l'Allemagne avec espoir mais les relations entre les autorités allemandes et la population locale se sont rapidement refroidies.
نقش مسلمانان در جنگ جهانی دوم نادیده گرفته شده است/ مسلمانان در اروپای امروز کاملاً یکپارچه و موفق هستند/
Les tombes des martyrs musulmans au cours de la seconde guerre mondiale
 
Bien qu'il existe aujourd'hui une discrimination institutionnelle dans la plupart des pays européens qui a été alimentée par l'émergence de mouvements d'extrême droite, de nombreux musulmans - comme d'autres minorités - luttent contre le racisme tous les jours. De toute évidence, en ces temps de tension économique et d'instabilité sociale, l'insatisfaction se transforme souvent en haine contre les minorités faciles à blâmer. Le ralentissement économique de 2008 par exemple, est important pour comprendre la montée de la droite nationaliste en Europe. Cependant, les raisons matérielles ne suffisent pas pour expliquer ce phénomène. Les idées et préjugés racistes sont très importants. La seule solution est l'éducation. Le rôle des écoles dans la lutte contre le racisme et la xénophobie est vital. La plupart des musulmans dans l'Europe d'aujourd'hui, sont assez bien intégrés et ont réussi. Alors que les premières générations de musulmans venus en Europe dans le cadre de la migration postcoloniale pour travailler dans les années 1950 et 1960, travaillaient dans des usines et avaient de faibles revenus, la situation a changé et les Iraniens sont une minorité très prospère, non seulement en Europe mais aussi aux États-Unis, au Canada et en Australie.
نقش مسلمانان در جنگ جهانی دوم نادیده گرفته شده است/ مسلمانان در اروپای امروز کاملاً یکپارچه و موفق هستند/
Je suis très préoccupé par la croissance des mouvements nationalistes de droite en Europe. Cependant, je suis convaincu que la majorité de la population européenne est tolérante et résistera à ces groupes et nous assistons maintenant à une réduction de l’influence de la droite extrémiste dans de nombreuses régions d'Europe ». 
نقش مسلمانان در جنگ جهانی دوم نادیده گرفته شده است/ مسلمانان در اروپای امروز کاملاً یکپارچه و موفق هستند/
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: