11:32 - July 11, 2020
Code de l'info: 3473423
Téhéran(IQNA)-La minorité musulmane de Chine a appelé la Cour Pénale Internationale (CPI) de s’occuper des crimes commis par le gouvernement chinois contre les ouïghours.
Selon le site Internet Al-Hurra, a annoncé que des militants musulmans ouïghours avaient appelé la Cour pénale internationale à enquêter sur les crimes du gouvernement chinois.
 
Les militants musulmans ouïghours ont soumis à la Cour pénale internationale un dossier de preuves qui répertorie de hauts responsables du Parti communiste, responsables des mauvais traitements infligés aux Ouïghours.
 
Les documents présentés au tribunal de La Haye montrent que le gouvernement chinois cherche à réduire la population des musulmans ouïghours et d'autres minorités, par le biais de stérilisations forcées.
 
La Chine a rejeté les accusations de stérilisation forcée et prétendu que tous les groupes ethniques étaient traités légalement et également.
 
La Chine n'est pas membre de la Cour pénale internationale mais des avocats ouïghours ont déclaré que le tribunal pouvait suivre le modèle d'enquête sur les mauvais traitements des Rohingyas au Myanmar, qui n’est pas non plus membre du CPI.
 
Rudi Dixon, avocat ouïghour, a déclaré que les preuves présentées à la Cour pénale internationale montraient que la Chine menait une répression sévère contre la minorité musulmane depuis plus d'une décennie, avec des détentions généralisées, des meurtres, des disparitions, des actes de torture et des comptes rendus de stérilisation féminine et de contrôles des naissances forcés.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: